Trump accepte de mettre fin au Shutdown sans financement du mur, un revers pour le président américain

Se trouvant au pied du mur, le président américain Donald Trump a annoncé vendredi soir qu’il soutiendrait un projet de loi de financement à court terme visant à rouvrir les administrations et agences gouvernementales, qui n’inclut pas de fonds pour la construction d’un mur le long de la frontière sud.


Trump, qui a ouvert un nouveau front à l’international, au Venezuela plus précisément, se voit infliger une sévère défaite politique dans son bras de fer avec les Démocrates. Mais rien n’est définitif avec Trump qui peut facilement changer d’avis, et sans état d’âme. Et si les administrations sont rouvertes dans les 24 ou 48h, Trump pourra alors prononcer son discours de l’état de l’union mardi prochain devant le Congrès. Il aura au moins sauvé la face.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé qu’il signerait un projet de loi qui ouvrirait les administrations gouvernementales et fédérales pendant trois semaines. Au cours de cette période, a-t-il dit, un comité bipartite de législateurs de la Chambre et du Sénat se réunira pour élaborer une proposition de financement pour la sécurité intérieure. Il a exprimé son optimisme sur le fait que le discours qui en résulterait inclurait des fonds pour son mur de frontière promis depuis longtemps, qui, selon lui, “ne devrait pas être controversé”.

“Je suis très fier d’annoncer aujourd’hui que nous avons conclu un accord pour mettre fin à la fermeture et rouvrir le gouvernement fédéral“, a déclaré Trump.

Après 36 jours de débats et de discussions animées, j’ai vu suffisamment de démocrates et de républicains; je crois que tout le monde est prêt à mettre de côté l’appartenance partisane et placer la sécurité du peuple américain au premier plan“, a affirmé Trump.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page
25 Shares
Share via