fbpx

Riek Machar

Le pape François au secours du Soudan chrétien

Alors que Omar El-Béchir perdait le pouvoir au nord, le président de Sud-Soudan Salva Kiir et son rival Riek Machar effectuaient une retraite spirituelle au Vatican à l’invitation du pape François. Pour marquer au fer rouge cette médiation, le souverain Pontife a rompu avec le protocole pontifical devant les caméras, en s’agenouillant pour embrasser les pieds des deux dirigeants en leur demandant de faire la paix. Le média officiel du Saint-Siège, Vatican News, a qualifié le geste du pape de « surprenant et émouvant », un geste qui « ne peut être compris que dans le climat de pardon réciproque qui a caractérisé les deux jours de retraite ».

Lire ici