fbpx

Moulay El Hassan - Page 2

Fouad Ali El Himma accompagne le prince Moulay El Hassan aux obsèques du Comte de Paris

Le prince héritier Moulay El Hassan a représenté, samedi, le roi Mohammed VI, aux obsèques du Comte de Paris, Henri d’Orléans, qui se sont déroulées à la Chapelle Royale de Saint Louis à dans la ville de Dreux. Né en 1933 au manoir d’Anjou près de Bruxelles, alors que sa famille était en exil, Henri d’Orléans est le descendant de Louis-Philippe 1er, dernier roi à avoir régné en France, de 1830 à 1848. Il est mort le 21 janvier dernier à l’âge de 85 ans. Moulay El Hassan s’est recueilli devant le cercueil du défunt avant de présenter les condoléances au prince Jean d’Orléans, Duc de Vendôme et aux membres de sa famille.

 

A son arrivée à la Chapelle, où il a été accueilli par le fils du défunt, le prince Jean d’Orléans, le prince héritier Moulay El Hassan, était notamment accompagné du Conseiller du roi Mohammed VI, Fouad Ali El Himma, en plus de Chakib Benmoussa, ambassadeur du Maroc en France.

Le prince Albert de Monaco, le prince héritier Moulay El Hassan et la reine Sofia d’Espagne assistent aux funérailles d’Henri d’Orléans, comte de Paris et duc de France, à la chapelle royale Saint-Louis de Dreux, dans le nord de la France, le 2 février 2019. – Le 21 janvier 2019, le prince Henri d’Orléans, prétendant orléaniste du trône français, décède à 85 ans. (Photo de CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Moulay El Hassan a pris place au premier rang des personnalités présentes, aux côtés de la reine Sofia d’Espagne et du Prince Albert de Monaco.
Cette cérémonie, empreinte d’émotion et à laquelle ont pris part également plusieurs membres de familles royales et princières de par le monde, a été marquée, outre la récitation de l’office funèbre, par des prières et des chants religieux de circonstance.

Des membres de la famille du Comte de Paris ont par la suite apporté des témoignages à travers lesquels ils ont rendu un vibrant hommage au défunt et loué ses qualités humaines et les nobles actions qu’il a menées durant sa vie.

En présence de Mohammed VI, le centenaire de l’armistice de la Première Guerre Mondiale réunit les grands de ce monde

Paris est capitale du monde en ce dimanche 11 novembre à l’occasion de la commémoration du centenaire marquant la signature de l’armistice de première la guerre mondiale 1914-18 dans un wagon-restaurant à Compiègne. Plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement ont répondu à l’invitation du président français Emmanuel Macron, parmi lesquels le Roi Mohammed VI accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, la chancelière allemande Angela Merkel, les présidents américain et russe, Donald Trump et Vladimir Poutine ou le président turc Recep Tayyip Erdogan sous l’œil vigilant de plus de 10 000 policiers et gendarmes mobilisés pour l’occasion pour parer à toute éventualité.Macron a prononcé à l’occasion un discours pour rendre hommage à tous les soldats tombés pour la liberté.

Lire ici

Le général Haramou élevé au rang de général de corps d’armée

Le roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces armées royales, accompagné de du Prince Héritier Moulay El Hassan et de du Prince Moulay Rachid, a présidé, mardi après-midi à la Place du Mechouar du Palais Royal de Tétouan, la cérémonie de prestation de serment des nouveaux officiers lauréats des différents instituts et écoles militaires et paramilitaires, et officiers issus des rangs.

En commémoration du 19e anniversaire de son accession au Trône, le roi Mohammed VI a présidé aujourd’hui la cérémonie de prestation de serment des officiers lauréats des grandes écoles militaires et paramilitaires. Le souverain a baptisé cette promotion du nom du compagnon du prophète Othmane Ibn Affan.

A cette occasion, le roi a promu un certain nombre d’officiers supérieurs au grade de général et de colonel-major. Parmi les officiers promus, le général de division Mohamed Haramou, commandant de la gendarmerie royale, a été élevé au rang et appellation de général de corps d’armée.

Ce «jeune» général de 54 ans a succédé en décembre 2017 au général de corps d’armée Hosni Benslimane qui est resté à la tête de la gendarmerie royale durant près de 45 ans.

#OnePlanetSummit le selfie de clôture d’Emmanuel Macron

/

Emmanuel Macron a clôturé le #OnePlanetSummit par un selfie avec Arnold Schwarzenegger, Charles Michel, le premier ministre belge, ainsi que les 180 jeunes et enfants qui ont été conviés à l’événement.

 

Cet événement a vu la participation très remarquée du Roi Mohammed VI ainsi que du Prince Héritier Moulay El Hassan, reçus chaleureusement à l’Elysée par le Président Macron.

Ce dernier mise sur un maximum d’appui international pour remettre sur les rails l’accord de Paris ratifié par les Etats-Unis en 2015 lors de la COP21 et contesté par Donald Trump qui désire s’y soustraire.

La présence de Schwarzenegger, de Bill Gates et de Richard Branson ainsi que nombre de leaders du monde représente un véritable camouflet au Président américain.

Mohammed VI prend part au Sommet mondial sur le climat «One Planet Summit»

Le Roi Mohammed VI, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan a pris part, mardi, au Palais de l’Elysée, au déjeuner offert par le président français, Emmanuel Macron, en l’honneur des chefs d’Etat et de délégation qui participent au Sommet mondial sur le climat «One Planet Summit», qui se tient à Paris.

Emmanuel Macron, Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale et Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, tentent de répondre ainsi à l’urgence écologique pour la planète en réunissant à Paris les leaders internationaux et des citoyens engagés venus du monde entier.

Organisé conjointement avec l’Organisation des Nations unies et le groupe de la Banque mondiale avec le soutien de plusieurs partenaires internationaux, le Sommet mondial sur le climat «One Planet Summit» vise à traduire en actions concrètes les engagements pris lors des conférences sur le climat à Paris et à Bonn, en insistant en particulier sur le rôle de la finance publique et privée dans la lutte contre les effets du changement climatique.

Sur le perron de l’Elysée, le souverain, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, a été accueilli par le président français, Emmanuel Macron, avant d’être salué par le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, le président de la banque mondiale Jim Yong Kim et Mme Brigitte Macron.

Outre le Conseiller du Roi, Fouad Ali El Himma, la délégation marocaine à ce sommet comprend aussi le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, la secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable, Nezha El Ouafi, la ministre de la Famille, de la Solidarité, de l’Égalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui et l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa.

Bill Gates, Elon Musk et Richard Branson font également partie des 164 personnalités du sommet. Des annonces d’investissements en milliards de dollars sont prévues, concernant des projets de réduction des émissions en carbone au profit des pays pauvres et des industries.