fbpx

France - Page 9

François Hollande décore Ban Ki-Moon de la Légion d’honneur

Rentré à Paris à la fin de la COP22 tenue à Marrakech, le Président français François Hollande a remis la Légion d’honneur au Secrétaire Général sortant des Nations Unies, Ban Ki-Moon, pour sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique.


Remise de Légion d’honneur de M… par elysee
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon qui termine son mandat le 1er janvier prochain après dix ans passés à la tête de l’Onu, a reçu au palais de l’Elysé, le jeudi 17 novembre, la Légion d’honneur des mains de François Hollande, pour sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique. Ban Ki-moon s’est dit « très honoré » et a déclaré qu’à travers lui, c’était l’Onu qui était récompensée.

Après un vote le 6 octobre, le Conseil de sécurité des Nations unies a conclu à l’unanimité que l’ancien premier ministre portugais Antonio Guterres devrait être le prochain secrétaire général. Il succédera officiellement à Ban Ki-moon au poste en janvier 2017.

« J’ai de la reconnaissance pour le leadership du Roi et du Maroc qui accueille la COP22 »

ban-ki-moon-King M6

Cette décoration de Ban Ki Moon par Hollande vient après les tentatives du SG sortant de mettre fin à la brouille diplomatique avec le Maroc. En effet Interrogé lors d’une conférence de presse à Marrakech, sur ses propos controversés sur le Sahara, qu’il avait qualifié de territoire « occupé » par le Maroc, Ban Ki-moon a exprimé sa « profonde admiration » et son « grand respect pour le roi Mohammed VI ». « J’ai une longue expérience et relation avec le Maroc, depuis ma première visite en 1984 », a-t-il rajouté.

COP22: La France met 5 milliards d’euros sur la table

/

Le Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international , chargé du Développement et de la Francophonie, M. André Vallini, a annoncé aujourd’hui à Marrakech, en marge des réunions de travails de la COP22, que la  France, va allouer un budget de 5 milliards d’euros d’ici 2020 en faveur de l’adaptation climatique des pays vulnérables.

 

Big data: le « TES » provoque un tollé en France 

Le Premier ministre français, Manuel Valls, vient d’informer l’Assemblée nationale qu’il fera demain après-midi une déclaration sur le fichier #TES réunissant les données personnelles sur les passeports et les cartes d’identité. Objet d’une grande et vive polémique, un décret autorisant la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité, dit « titres électroniques sécurisés » (TES), avait été publié le 30 octobre 2016 au Journal officiel et prévoit l’enregistrement de données relatives au demandeur ou au titulaire du titre via son identité, sexe, couleur des yeux, taille, domicile, filiation, image numérisée du visage et des empreintes digitales sans dispositif de recherche permettant l’identification à partir de ces images, ainsi que des informations relatives au titre lui-même, à son fabricant et aux agents chargés de sa délivrance.

[Vidéo] La véritable histoire de la conquête de l’Algérie

Dans une rare filmographie, « Une nation, l’Algérie », René Vautier relate en 1954, et en images, la véritable histoire de la conquête de l’Algérie. L’auteur sera poursuivi par les autorités Françaises pour atteinte à la sûreté de l’Etat pour une phrase du film : « L’Algérie sera de toute façon indépendante », une hérésie à l’époque pour la France coloniale.

‘Nuit Debout’, prémisses à un nouveau ‘Mai-68’?

/

Depuis onze jours, les nuits françaises ne sont plus comme les précédentes. Les artères, places et espaces publics des grandes, moyennes et petites villes sont investis à chaque coucher du soleil par des manifestants d’un nouveau genre. Il s’agit de Français en colère contre leurs situations socioprofessionnelles et qui l’expriment tous les soirs dans un mouvement appelé ‘Nuit Debout’.
bandeaufbev-nuitdebout

Mais ce qui devait être une action citoyenne pacifique, s’est transformée en actes de violences et de vandalisme. Elle donne aussi lieu à des affrontements violents entre les manifestants et les forces de l’ordre, ainsi qu’à des interpellations, notamment parmi les activistes d’extrême gauche et d’extrême droite qui ont infiltré le mouvement. Ainsi, le mouvement qui se voulait juste revendicatif et limité dans la durée, le voilà aujourd’hui qui s’apparente à une action quasi-anarchiste qui s’inscrit dans le moyen et long termes. Ce qui fait craindre le pire aux autorités, surtout qu’il s’agit d’une année où la France organise cet été l’Euro de football et les primaires présidentielles en automne, avant une année 2017 qui s’annonce ‘explosive’ sur le plan politique, après avoir été, malheureusement, tout aussi ‘explosive’ sur le plan sécuritaire en 2015 et 2016, à cause des tragiques attentats terroristes.

Le malaise profond des manifestants et leur obstination, ajouté à une situation politique catastrophique marquée par une popularité abyssale du Président de la République qui bat des records historiques, et un contexte régional et international critique dû à la gestion chaotique des phénomènes migratoires et aux dossiers complexes de l’intégration, du chômage, de la religion et de l’identité nationale, poussent à croire que la France est à la veille d’une réelle explosion sociale, comme celle de Mai 1968, tous les ingrédients sont réunis pour reproduire le même schéma.

NDebout2

En 1968, la France disposait d’un leadership sans égal, porté par le général De Gaulle, et malgré tout, elle a dû subir une de ses plus graves crises de son histoire contemporaine après la Seconde guerre mondiale. Aujourd’hui ce leadership est inexistant, on imagine le scénario du pire qui peut se produire si la France ne fait pas face et ne met pas fin, immédiatement, au mouvement de ‘Nuit Debout’.

Abdellah El Hattach

 

« La France au Maroc » nouveau compte twitter de l’Ambassade de France au Maroc

//

L’Ambassade de France au Maroc a annoncé le 16 mars 2016, le lancement de son compte Twitter !  « La France au Maroc » (@AmbaFranceMaroc).
Animé en français et en arabe, le compte Twitter sera alimenté quotidiennement par une variété de messages tenant les « followers » informés des positions de la France, de l’activité de l’Ambassade et du réseau diplomatique français, ainsi que de l’actualité bilatérale.

La création de ce compte répond à la volonté de la France de prendre sa place dans un espace de partage d’informations devenu incontournable au Maroc.

Ce compte Twitter vient compléter le dispositif de la France au Maroc en matière de communication numérique, qui repose déjà sur le site web et la page Facebook de l’Ambassade, ainsi que sur les pages des Consulats généraux et de l’Institut français au Maroc.

Pour soigner son image en France, Ryad conseillée par Publicis, Image 7 et Edile Consulting

/

L’Arabie Saoudite fait appel à plusieurs agences de communication pour améliorer son image dans l’hexagone.  Les missions confiées à ces agences de relations publiques sont variées : Publicis assure par exemple un service de relations presse auprès du ministre des Affaires étrangères, Adel Jubeir. Edile Consulting, qui a été sollicitée après les attentats du 13 novembre, remplit également une mission de relations presse. Quant à la société de conseil en communication, Image 7, vient de permettre à trois journalistes de couvrir un exercice militaire important dans le nord-est du pays.

Les Saoudiens nous ont demandé de faire une opération pour montrer la guerre qu’ils livrent aux terroristes, précise Anne Méaux. Ils veulent que leur pays soit mieux compris et disent que nos pays ont des cultures différentes, qu’il faut respecter cela.

Cette nouvelle approche s’explique par le changement de génération à la tête du pays depuis l’accession au trône du roi Salmane en janvier 2015 explique cette nouvelle approche :

  • Nomination du fils du roi, le prince Mohammad Bin Salmane, 30 ans, comme Vice-prince héritier du royaume. Ce dernier, qui est aussi ministre de la Défense, est présenté comme le nouvel homme fort d’Arabie Saoudite.
  • Le chef de la diplomatie saoudienne, Adel Jubeir, 54 ans, spécialiste de la communication, ancien ambassadeur d’Arabie Saoudite à Washington, fait aussi partie de ces dirigeants saoudiens prompts à communiquer.
  • Autre signe de ce changement d’époque : la nomination en janvier 2015, de l’ancien directeur de la chaîne de télévision Al-Arabiya, Adel Al-Toraifi, 36 ans comme nouveau ministre de l’information.