fbpx

Cuba

Vidéo – Arrivée de 217 médecins cubains en Afrique du Sud

A la demande du président Cyril Ramaphosa, Cuba a envoyé plus de 200 médecins et soignants pour participer à la lutte contre le coronavirus en Afrique du Sud, le pays le plus touché du continent par la pandémie.

Un avion de la South African Airways, affrété par le gouvernement sud-africain est retourné la nuit du dimanche à lundi à la base aérienne de Waterkloof à Pretoria avec à son bord une délégation composées de 217 professionnels cubains de la santé, après avoir livré une cargaison de fournitures médicales offertes par le gouvernement sud-africain à Cuba.

«Des spécialistes cubains de la santé sont arrivés en Afrique du Sud pour soutenir les efforts visant à freiner la propagation du COVID-19. L’arrivée des 217 spécialistes cubains de la santé fait suite à une demande faite par Son Excellence le Président Cyril Ramaphosa à SE le Président Díaz Canel Bermúdez de Cuba» a annoncé la présidence dans un communiqué.

https://twitter.com/PresidencyZA/status/1254539773064228867

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a déclaré lundi matin que le déploiement de médecins, d’ingénieurs et d’experts techniques cubains dans l’ensemble des provinces de l’Afrique du Sud, «est une démonstration du partenariat stratégique et de solidarité entre l’Afrique du Sud et Cuba et un bon exemple de coopération Sud-Sud. »

https://twitter.com/CyrilRamaphosa/status/1254676664241577986

«Les relations solides et historiques entre les deux pays avaient donné lieu à des accords bilatéraux et à une coopération technique dans de nombreux domaines, notamment la santé, l’assainissement et l’éducation de base» s’est félicité Ramaphosa dans un tweet.

La délégation cubaine est composée d’épidémiologistes, d’experts en santé publique, de médecins généralistes, d’ingénieurs et de techniciens spécialisés dans le matériel médical qui «vont soutenir les efforts déjà déployés en Afrique du Sud contre la propagation du Covid-19», a précisé la présidence sud-africaine.

Depuis le début de la pandémie, Cuba a envoyé un peu partout dans le monde plus de 20 brigades médicales pour aider ses partenaires à lutter contre la propagation du virus. Elle a d’ailleurs dépêché récemment 250 de ses médecins et personnels soignants en Angola.

L’Afrique du Sud entretient des liens étroits avec Cuba depuis la chute du régime de l’apartheid en 1994. Le régime castriste avait soutenu la lutte de libération conduite par le Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela.

La Havane avait envoyé, en pleine Guerre froide, des milliers de soldats dans ce pays d’Afrique australe pour soutenir le régime du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA, marxiste) dans la guerre civile (1975-2002).

Accueil chaleureux

L’arrivée de la délégation cubaine a été transmise en direct sur Facebook. L’accueil qui a duré plus d’une heure a vu la participation d’officiels des deux pays. Arborant des drapeaux de leur pays , les médecins cubains ont écouté un mot de bienvenue du ministre de la santé sud-africain avant de poser devant les caméras.

«Cuba est réputée pour son savoir-faire dans la préparation aux catastrophes et son déploiement constant de brigades médicales pour les secours », a déclaré dimanche le ministre de la Santé, Zweli Mkhize.

«Certains de ces professionnels de la santé hautement qualifiés étaient en première ligne dans la lutte contre d’autres épidémies dans le monde, comme le choléra en Haïti en 2010 et Ebola en Afrique de l’Ouest en 2013.» a-t-il poursuivi.

«Avant son départ de Cuba, le groupe a été placé en quarantaine. Cependant, pour plus de précaution, cette équipe sera mise encore une fois quarantaine dans l’attente des résultats de leurs tests.» a rassuré le ministre de la santé.

«Nous utiliserons également cette période pour les intégrer pleinement à l’analyse de la situation en Afrique du Sud et dans les différentes provinces où ils seront déployés.» a-t-il ajouté.

Selon le dernier bilan officiel, plus de 4.500 cas d’infection au Covid-19, dont 87 mortels, y ont été recensés.

Le chef de l’Etat Cyril Ramaphosa a annoncé la levée progressive à partir du 1er mai de l’ordre de confinement national imposé aux 57 millions de Sud-Africains depuis le 27 mars.

Son gouvernement a lancé une vaste campagne de dépistage qui a déjà permis de tester 168.000 personnes.

Le Maroc condamne le blocus américain imposé à Cuba et l’ONU demande sa levée

Le numéro 2 de la mission du Maroc à l’ONU, Abdeslam Jasni, a condamné le mercredi 31 octobre le blocus financier, économique et commercial américain frappant Cuba et a appelé à y mettre fin. De son côté, l’Assemblée générale de l’ONU a voté une résolution par 189 voix pour et 2 contre qui demande la levée définitive de l’embargo sur le pays.

Le diplomate marocain de haut rang, qui intervenait à la plénière de l’Assemblée Générale de l’ONU au nom du groupe africain, a exhorté Washington à mettre un terme à cette mesure punitive, mesure qu’il a qualifiée de pierre d’achoppement dans le développement de Cuba.

Abdeslam Jasni a également regretté la détérioration dans les relations bilatérales entre les Etats-Unis et Cuba comme étant le résultat de mesures imposées à Havane par le président Donald Trump. Raison pour laquelle le groupe réaffirme son soutien à la résolution onusienne qui incite à la nécessité de lever l’embargo contre le pays.

En 2017, 191 sur 193 pays membres de l’ONU avaient voté en faveur de la résolution cubaine. Seuls les Etats-Unis et Israël étaient contre.

Toutefois, dans un effort de boycotter l’initiative, la Maison Blanche a soumis 8 amendements au projet de texte, rejetés intégralement par le ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodriguez. Ce dernier avait dénoncé mardi l’agressivité de ces amendements et leur manipulation de plusieurs questions telles que les droits de l’homme et les objectifs de développement durable.

D’autre part, le vote sur le projet de résolution visant à mettre fin au blocus a eu lieu ce jeudi et les Nations unies ont appelé à la levée de l’embargo à la quasi unanimité : une résolution appelant à la levée de l’embargo américain contre Cuba, en place depuis 1962.

Urgent: Le Maroc rétablit les relations diplomatiques avec Cuba

Les Ambassadeurs Représentants Permanents du Royaume du Maroc et de la République de Cuba aux Nations unies, Omar Hilale et Mme Anayansi Rodriguez Camejo ont signé, vendredi à New York, l’Accord sur le rétablissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République de Cuba au niveau des Ambassadeurs.

[graphiq  id= »bNM2P5trIP3″ title= »World Country Facts » width= »600″ height= »400″ url= »https://w.graphiq.com/w/bNM2P5trIP3″]

Ci-après le texte de l’Accord :

 

Accord sur le Rétablissement des Relations Diplomatiques

Entre

Le Royaume du Maroc et la République de Cuba

 

Le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement de la République de Cuba, guidés par la volonté mutuelle de développer des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays dans les domaines politique, économique, culturel, entre autres, ont décidé de rétablir les relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs, qui entrera en vigueur à la date de la signature de celui-ci.

Convaincus que le rétablissement des relations diplomatiques conformément aux principes et aux objectifs énoncés dans la Charte des Nations Unies et le droit international, et conformément à l’esprit et aux règles établies dans la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques du 18 avril 1961 reflètent les intérêts des deux pays et contribuent au renforcement de la paix et de la sécurité internationales, les plénipotentiaires soussignés signent cet accord en deux exemplaires dans les langues espagnole, anglaise et arabe, chaque texte faisant également foi.

MAP

Le Roi Mohammed VI atterrit à Miami dans un avion de la Saudi Arabian Airlines

Le Président de l’aéroport international de Miami, en Floride, aux Etats-unis, Emilio T Gonzalez, a publié, tôt ce matin, sur Twitter des photos de l’arrivée d’un avion de la compagnie aérienne d’Arabie Saoudite. La photo montre des officiers marocains ainsi que Omar Hilale, Ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, debout au pied d’un avion saoudien.

Emilio T Gonzalez a souhaité, dans son tweet, la bienvenue du Roi Mohammed VI et de sa famille arrivés aujourd’hui, « dans un bel avion B747SP de la Saudi Arabian ».

Il est à rappeler que le Président américain Donald Trump préfère l’air de Miami que celui de Washington, il y a d’ailleurs passé 9 des 10 derniers weekends. Il a fait 6 séjours à Mar-A-Lago, chez lui en Floride, où il a notamment reçu le Premier ministre japonais et le weekend dernier le président chinois. Avec cette visite surprise du Roi Mohammed VI à Miami, le souverain serait-il le prochain hôte de Trump à Palm Beach?

 

Le souverain a ouvert une brèche qui augure de nouvelles relations entre le Maroc et Cuba

Le Roi Mohammed VI en visite privée à Cuba, aurait profité de sa présence dans le fief du Polisario en Amérique latine, pour faire des rencontres diplomatiques avec des hauts responsables cubains,  rapporte le site d’information le360. « Le souverain a ouvert une brèche qui augure de nouvelles relations entre le Maroc et Cuba« , affirme la même source.

« Mohammed VI a pris son bâton de pèlerin pour expliquer, argumenter, convaincre, tisser des liens économiques et culturels dans des pays d’Afrique australe et d’Afrique de l’est, il s’est rendu à Cuba dans l’espoir d’initier une nouvelle dynamique dans les relations maroco-cubaines » conclut Le360.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

LE1