Caixa

Caixa ne compte pas aider Suez à contrer Veolia

La banque espagnole Caixa, actionnaire de Suez, n’envisage pas de participer au moindre consortium susceptible de soumettre une offre sur la participation d’Engie dans le groupe français, convoitée par Veolia, a dit une source informée de la situation à Reuters.

Reuters

Caixa, via sa filiale de banque d’investissement, est le deuxième actionnaire de Suez avec une participation de 5,9%.

Selon la source, Caixa attend de connaître l’issue de l’offre soumise par Veolia sur la quasi-totalité de la participation d’Engie.

La banque espagnole ne compte jouer aucun rôle actif pour aider Suez à contrer l’offre de son concurrent, a ajouté cette source.

La direction de Suez juge l’offre de Veolia hostile et elle s’efforce de trouver des solutions alternatives.

Veolia, numéro un mondial du traitement de l’eau et des déchets, propose de racheter 29,9% du capital de Suez à Engie, qui en contrôle 32%, en vue de lancer ensuite une offre sur l’ensemble du capital.

Des représentants de Criteria, la maison mère de Caixabank, et de Suez ont refusé de s’exprimer sur le sujet.