fbpx

Attijariwafa bank Egypt

Club Afrique Développement Egypte : Quand l’Est rencontre l’Ouest

/

Le Groupe Attijariwafa bank n’en finit pas de tisser la toile de son réseau des communautés d’affaires sur le continent. Le dernier en date, le Club Afrique développement Egypte, a lancé le 12 mai dernier au Caire en présence de plusieurs responsables gouvernementaux, d’hommes d’affaires, de l’ambassadeur du Maroc au Caire, Ahmed Taziet et de ses homologues africains accrédités au Caire ainsi que de 300 grands clients d’AWB Egypte.

Lire ici

Rachat Barclays Egypt – Qui croire? Mes yeux ou Economie & Entreprises?

/

Qui croire ? Mes yeux ou Economie & Entreprises ? C’est par ces propos que s’est exclamé Ismail Douiri, DG du Groupe Attijariwafa bank sur son compte Twitter, après la publication sur les réseaux sociaux du teasing de l’article du mensuel Economie-Entreprises sur un supposé blocage de Bank Al Maghrib de la transaction du rachat de la filiale de Barclays Egypte par Attijariwafa bank, pourtant entériné par Autorité du marché financier égyptien en grande pompe le 3 Mai dernier.

Economie-Entreprises dont le directeur de publication, Hassan Alaoui, entretenait des relations particulièrement tendues avec l’actionnaire de référence d’Attijari, le Groupe SNI, a en effet publié comme à son accoutumée sur son site internet, un teasing de son dossier chaud du mois, et en l’occurrence cette fois-ci au sujet du rachat de Barclays Egypt par la banque marocaine. Un article que le mensuel a choisi de titrer : « BAM suspend le deal Attijari/Barclays. »

L’article n’étant encore pas disponible au moment où nous rédigeons ce papier, nous ne pouvons que nous interroger sur la véracité de cette information sachant que les autorités du marché financier égyptien ont d’ores et déjà conclu et entériné l’opération d’acquisition de Barclays Egypt. Une cérémonie de passation a même été tenue devant les collaborateurs d’Attijari Egypt en présence du Président Mohamed El Kettani et une grande délégation marocaine.

 


Il est vrai que le Groupe Attijariwafa bank, avec cet investissement très important plus 400 millions de dollars, prend un certain risque opérationnel en raison des spécificités locales égyptiennes, mais l’opération a le mérite d’ouvrir le développement de la filiale de la SNI au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est et donner également accès à l’économie et la finance marocaine à un marché énorme qui, en plus des retombées économiques, enrichirait le tissu entrepreneurial marocain en termes de diversité culturelle et managériale.

LE1

Barclays Egypt devient Attijariwafa bank Egypt

//

Le groupe Attijariwafa bank confirme, dans un communiqué de presse, la finalisation de l’acquisition de 100% du capital de Barclays Bank Egypt et ce, après l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires requises comme l’avait annoncé plus tôt dans la journée www.le1.ma.

La nouvelle filiale portera après l’obtention de l’aval de l’Assemblée Générale Extraordinaire de Barclays Bank Egypt et de la Banque Centrale égyptienne, le nom de « Attijariwafa bank Egypt « .

« Cette opération permet à Attijariwafa bank d’étendre son réseau international au sein de la troisième économie africaine riche d’une population de 92 millions d’habitants, et de s’implanter dans un marché bancaire avec des perspectives de croissance soutenue » affirme le communiqué.

Le 1er groupe financier du Royaume rappelle également les modalités de financement de cette acquisition qui avaient été anticipées dès le quatrième trimestre 2016 grâce à la réduction de moitié de sa participation dans Wafa Assurance et l’émission d’un emprunt subordonné perpétuel éligible en capital Tier. Le groupe rassure également que la combinaison de l’ensemble des opérations citées ci-dessus a eu un impact positif sur les ratios de solvabilité d’Attijariwafa bank et un impact relatif sur ses comptes consolidés, améliorant le résultat net par action de 2,1 MAD par action (+9%) et le RoA de 12 points de base.

LE1