Abdelouafi Laftit - Page 4

Le ministère de l’intérieur dément les rumeurs de fermetures des commerces ce week-end

Fortement mobilisé depuis l’éclatement de la crise sanitaire, le Ministère de l’Intérieur marocain mène un combat quotidien contre les fakes-news. Une «infodémie» aussi galopante et dangereuse que le virus lui-même. Aujourd’hui, les services de Abdelouafi Laftit réagissent aux messages qui circulent sur les Whatsapp prétendant la fermeture des commerces ce week-end. Une fausse nouvelle démentie par le ministère.

Dans une mise au point, le ministère relève que des posts, messages et séquences vidéo ont été publiés sur les applications de messagerie instantanée et les réseaux sociaux selon lesquels il sera procédé à la fermeture de tous les espaces commerciaux et de vente de denrées alimentaires à partir de vendredi à 12H jusqu’à lundi.

Pour éclairer l’opinion publique nationale, le ministère de l’Intérieur souligne qu’aucune décision de ce genre n’a été prise, ajoutant qu’il n’y a aucun changement dans les horaires de travail de l’ensemble des activités commerciales qui continueront à offrir leurs services et produits aux citoyens durant la période de l’état d’urgence sanitaire.

Coronavirus: L’armée et l’Intérieur lancent conjointement une nouvelle plateforme téléphonique «Allô 300»

En vue de renforcer les mécanismes et canaux de communication directe et d’élever le niveau de vigilance des citoyens pour garantir leur sécurité sanitaire, une nouvelle plateforme téléphonique «Allô 300» a été lancée en coordination entre le ministère de l’Intérieur et les Forces armées royales (FAR).

Un communiqué conjoint indique qu’à travers cette plateforme qui fonctionne 24h/24 et 7j/7, une équipe spécialisée veillera à donner des conseils et des réponses à toutes les questions des citoyens, de recevoir leurs réclamations concernant le volet sanitaire lié au covid-19 et de les orienter vers les services compétents selon les cas

Cette nouvelle plateforme s’ajoute aux deux lignes téléphoniques du ministère de la santé «Allô Yakada» (0801004747) et (Allô SAMU 141) dédiées aux informations et conseils relatifs à l’aspect sanitaire, ajoute la même source.

Coronavirus : Le Maroc accélère les mesures de confinement. Les forces de l’ordre contrôleront désormais le respect des consignes des autorités publiques

Le gouvernement marocain a officiellement appelé les marocains à limiter leurs déplacements et à se conformer à «l’isolement sanitaire» dans leurs domiciles. Ainsi les déplacements dans les lieux et places publics seront conditionnés par la nécessité absolue d’aller faire des courses ou de se soigner ou de rejoindre le travail. Des consignes qui seront désormais contrôlées par les forces publiques.

Le Maroc fait face à l’épidémie de coronavirus depuis le 2 mars 2020, date à laquelle a été détecté le premier cas de contamination d’un ressortissant marocain ayant séjourné en Italie qui a d’ailleurs été déclaré guéri le 13 mars dernier. En seize jours, le nombre de cas a sensiblement augmentés : plus de 49 malades sont recensés dans le pays et 2 morts sont déplorés.

Pour faire face à cette crise sanitaire inédite, et sous les hautes instructions du Roi Mohammed VI, le gouvernement a mis en place des mesures progressives en fonction de l’évolution de la pandémie au niveau national et international.

Plusieurs chantiers ont été lancés durant ses dernières semaines. Il fallait instaurer une veille sanitaire, coordonner les décisions avec les pays partenaires, assurer la continuité des services vitaux du Royaume et mettre en place un montage financier pour faire face aux impacts économiques et sociaux de la pandémie. Tout cela en veillant à rassurer et orienter l’opinion publique.


Lire aussi : Le Roi Mohammed VI au front pour endiguer la propagation du Coronavirus

La cabinet royal a rendu public la tenue d’une séance de travail à Casablanca sous la présidence du Roi Mohammed VI, dont l’objet a été le suivi des mesures entreprises depuis l’éclatement de l’épidémie. A l’issue de cette réunion, le souverain a donné ses instructions au Chef du Gouvernement et à tous les départements concernés de prendre toutes les mesures nécessaires, et de se préparer à une nouvelle étape en cas de nécessité.

Objectif : Confiner le virus et arrêter la circulation du virus sur tout le territoire

En 2011, et suite de la pandémie de la grippe aviaire (H1N1) de 2009, la France a instaurer un référentiel sanitaire dans lequel 4 stades ont été fixés pour faire face à une épidémie grippale étendue à tout un territoire :

Stade 1 : Freiner l’introduction du virus dans le territoire nationale avec la mise en place une détection précoce des premiers cas arrivant sur le territoire.

Stade 2 : Ralentir la propagation du virus sur le territoire avec la mise en œuvre des mesures-barrières comme l’annulation des grands rassemblements et la fermeture des écoles.

Stade 3 : Atténuer les effets de la vague épidémique. Une phase durant laquelle il est constaté l’augmentation rapide du nombre et qui marque l’arrêt de la surveillance individuelle des cas. Il s’agit alors de limiter la contagion par des mesures barrières, de réduire la charge sur le système de santé, de limiter l’absentéisme au travail, de renforcer la capacité de réponse sanitaire.

Stade 4 : Évaluer des conséquences de la vague pandémique et se préparer pour une éventuelle nouvelle vague épidémique.


Lire aussi : Sur instructions du Roi Mohammed VI : Al Mada accorde un don de 2 MMDH au Fonds spécial Covid-19

Les décisions annoncées par le dernier communiqué du gouvernement marocain vont dans le sens de confiner le virus pour éviter sa propagation dans dans le territoire national.

Ce que nous demandent les autorités marocaines dans cette étape délicate

  1. Restreindre et à limiter nos déplacements et nous conformer à «l’isolement sanitaire» dans nos domiciles respectifs,
  2. Seuls les déplacements dans les lieux et places publics de nécessité absolue sont désormais permis : aller faire des courses, se soigner, ou rejoindre son travail,
  3. Les autorités locales et les forces publiques, Sûreté Nationale et Gendarmerie Royale, vont veiller à ce que les marocains respectent les consignes de déplacement,
  4. Ne pas craindre une pénurie des denrées alimentaires où de produits et services de première nécessité,
  5. Respecter les règles d’hygiène et de sécurité physique annoncées par les autorités sanitaires,
  6. Se diriger exclusivement aux centres sanitaires habilités si on présente des symptômes liés au virus.