Rabat rappelle son ambassadeur à Riyadh

Le Washington Post a publié ce soir des informations selon lesquelles le Maroc aurait cessé de prendre part aux actions militaires de la Coalition anti-Houthi au Yémen conduite par l’Arabie saoudite. L’influent quotidien de la capitale fédérale américaine avance que le Maroc aurait rappelé son ambassadeur à Riyadh, Mustapha Mansouri. Cette escalade intervient quelques jours après un programme diffusé par la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya qui a attenté aux intérêts supérieurs du Maroc.

Dans son édition électronique du soir, le Washington Post rappelle que les relations entre Rabat et Riyadh passent par une zone de turbulences : «Les tensions se sont accrues entre le Maroc et l’Arabie saoudite à l’aune des préoccupations internationales concernant les actions saoudiennes dans la guerre au Yémen

Un haut responsable gouvernemental marocain, requérant l’anonymat, aurait confirmé au Washington Post que «le Maroc ne participait plus aux interventions militaires ni aux réunions ministérielles au sein de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. »

Selon une information de Associated Press, reprise par Washington Post, l’ambassadeur du Maroc en Arabie Saoudite, Mustapha Mansouri, serait déjà rentré à Rabat.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Sahara Marocain

Allez en Haut de la page