Quand les médias marocains enterrent l’ancien homme fort du régime saoudien Bandar ben Sultan

La ressemblance des noms a créé une grande confusion chez une large majorité de nos confrères. La photo de l’ancien homme fort du régime saoudien, Bandar Ben Sultan, a été utilisée pour illustrer le décés du prince saoudien, Bandar Ben Abdelaziz Al Souad, frère du roi Salmane Ben Abdelaziz et dixième fils du roi fondateur de la dynastie Al Saoud, Abdelaziz Al Saoud.

 


Né en 1923, le fils aîné du père du fondateur de l’Arabie Saoudite, Abdelaziz Al Saoud, alias Ibn Saoud, est décédé dimanche. Il sera hinumé le soir du lundi 29 juillet après la prière d’Al Ichae à la sainte mosquée de la Mecque.

Le prince Bandar Ben Abdelaziz Al Souad, frére du roi Salmane, n’a pas assumé de fonctions officielles en Arabie saoudite tandis que ses enfant occupent des postes importants dans le royaume.

Le défunt a eu 23 enfants, dont le prince Faiçal ben Bandar, émir de la région de Riyadh, le prince Turki ben Bandar, commandant de l’armée de l’air royale saoudienne et le Khalid ben bandar, ancien chef des renseignements saoudiens et actuel Conseiller du roi Salman pour les affaires de sécurité nationale.

Confusion des noms

 

Bandar Ben Sultan Ben Abdelaziz est le neveu du prince décédé. Il est l’une des personalités les plus connues du régime saoudien. Fils du défunt prince Sultan Ben Abdelaziz, ancien héritier du trône il a occupé les postes de ministre de la Défense, de patron des services de renseignement et d’ambassadeur à Washigton.

Acteur central dans la gestion de la crise du 11 septembre 2001 et fin spécialiste du dossier syrien, il a longtemps été considéré comme l’un des hommes clés du royaume saoudien et l’un de ses plus influentes personnalités durant les années 1980 et 1990, jusqu’à son limogeage en avril 2014. Une disgrace qui durera plus de 3 ans. Il rentrera dans le pays après l’éclatement de l’affaire  Khashoggi. MBS fera appel à ses services pour appaiser la tension interne. Il sera complétement réhabilité parès la nomination de sa fille, Reema Bent Bandar Ben Sultan, première femme ambassadeur d’Arabie Saoudite à Washington.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Vidéo - Le prince Moulay Rachid représente le roi aux funérailles de Béji Caid Essebsi

Article suivant

Sur fond de troubles à Hong Kong et de guerre commerciale avec les Etats-unis, la Chine publie un livre blanc sur ses ambitions militaires

Derniers articles de MENA

6 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap