Mohammed ben Zayed appelle les Emiratis à mettre fin à la culture de l’excès qui met en péril la sécurité alimentaire de leur pays!

Les mauvaises nouvelles se bousculent aux Émirats arabes unis. Crise économique sans précédent, en raison de l’effondrement du tourisme et du pétrole. Échecs sur tous les fronts militaires, du Yémen à la Libye. La situation est tellement critique que le pays commence à craindre pour sa sécurité alimentaire. Mercredi, les services de communication de Mohammed ben Zayed ont largement diffusé une intervention de ce dernier appelant à lutter contre les dépenses inutiles et le gaspillage alimentaire et à protéger les ressources naturelles des Émirats.

Une fois n’est pas coutume, Mohammed bin Zayed, se laisse filmer, micro ouvert, alors qu’il s’exprimait durant une vidéo-conférence avec des membres de son gouvernement. Une vidéo partagée sur toute les plateformes sociales.

Il s’agit d’une action de communication calculée, à travers laquelle, l’homme fort du pays a voulu alerter l’ensemble de ses concitoyens sur la gravité de la situation économique du pays.

C’est à l’occasion d’un «Majlis» ramadanesque, virtuel, pandémie oblige, sous le thème «Nourrir la nation: la sécurité alimentaire aux EAU», que MBZ, s’adressant à la ministre d’État à la Sécurité alimentaire, Mariam Mohamed Al-Mheiri, a appelé à arrêter le gaspillage et en finir avec la culture de l’excès pour ne pas mettre en péril la sécurité alimentaire du pays, menacée par la crise sanitaire du Coronavirus.

En soulignant, que le public serait réceptif à la nécessité de s’éloigner des mauvaises habitudes, à travers de la sensibilisation à l’école et dans les média, ben Zayed a estimé que la sécurité alimentaire est un écosystème holistique qui concerne non seulement la production alimentaire, mais aborde également la culture de transport et stockage des aliments ou la culture du rationalisme tou en évitant la surutilisation et le gaspillage.

Ces propos étaient accompagnés par le défilement de la caméra entre deux grands plans, celui de MBZ dans son fauteuil et celui de l’écran de la vidéo-conférence dont les 2/3 étaient occupés par la ministre Mariam Mohamed Al-Mheiri. La vidéo montrait également, furtivement, le vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, Mansour ben Zayed Al Nahyane, acquiesçant aux directives de son frère.

«Nous avons l’habitude de l’excès que nous devons restreindre. Si cet excès ou ces dépenses excessives sont pour une bonne cause, comme la charité, c’est une bonne chose et nous les soutenons. Toutefois les dépenses excessives sans raison sont un péché.» a-t-il ajouté.

«Il s’agit d’un élément clé de la stratégie de sécurité alimentaire: comment penser nos différentes ressources naturelles telles que l’eau, les sources de nourriture, l’énergie et autres.» souligne l’homme fort du régime.

«L’excès est culturel chez nous, nous devons nous se séparer de ces mauvaises habitudes, et ça ne sera pas sans difficultés », a martelé ben Zayed.

«Les citoyens et les résidents des EAU sont très réceptifs et réactifs. Nous pouvons sensibiliser notre population aux EAU à ce problème et nous assisterons au changement très rapidement.» a-t-il conclut.

Le majlis, a été l’occasion à la ministre d’État à la Sécurité alimentaire de donner un aperçu des mesures prises par son ministère pour faire face aux menaces de la pandémie du Covid-19 sur la sécurité alimentaire dees Émirats. Mariam Mohamed Al-Mheiri, a dévoilé durant cette réunion que le pays obtenait sa nourriture principalement grâce aux importations et qu’à cause du coronavirus de très grandes quantités ont été achemenées de l’étranger.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

1 Comment

  1. Les EAU doivent mettre fin , non pas seulement à la culture de l’excès, mais surtout à la culture de la haine et de l’ingérence.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid.dgsn.gov.ma, la nouvelle plateforme interactive de la DGSN pour communiquer sur les transgressions de l’état d’urgence sanitaire

Article suivant

Les 15.000 appelés au service militaire se sont confinés chez-eux, loin des casernes

Derniers articles de MENA

153 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap