Mike Pompeo met la pression sur le camp des démocrates : «il y aura une transition en douceur vers la deuxième administration Trump»

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré qu’il y aurait une «transition en douceur vers une deuxième administration Trump» mettant la pression sur le camp Joe Biden qui n’a pas encore de visibilité sur le processus de l’installation du nouveau président prévue le 20 janvier prochain.

Alors que le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo tenait une conférence de presse pour discuter des questions de politique étrangère, en marge de la visite de la ministre des affaires étrangères sud-coréenne, Kang Kyung-wha, l’intérêt des journalistes présents s’est porté principalement sur les résultats des élections et si le département d’État travaillerait avec l’équipe de transition de Biden.

«Vous avez posé une question ridicule, ce département se soucie profondément de s’assurer que les élections dans le monde sont sûres et sûres, libres et équitables», a-t-il déclaré.

«Il y aura une transition en douceur vers une deuxième administration Trump», a-t-il répondu avec le sourire.

La déclaration a été suivie d’un rire guindé, il n’est donc pas clair s’il parlait sérieusement des contestations judiciaires de l’administration Trump contre les élections, ou dans une tentative d’humour.

«Nous sommes prêts, le monde regarde ce qui se passe», a-t-il déclaré par la suite.

«Nous comptons les votes, lorsque le processus sera terminé, il y aura des électeurs sélectionnés, il y a un processus que la constitution énonce assez clairement. Le monde doit avoir toute la confiance qu’il faut pour la transition afin que le Département d’État soit fonctionnel aujourd’hui, réussisse aujourd’hui et réussisse avec le président qui sera en fonction le 20 janvier.» a-t-il martelé.

«Nous voulons que chacun de ces votes soit compté de la même manière que nous nous attendons à ce que chaque vote ici aux États-Unis soit compté aussi. C’est tout à fait approprié, les États-Unis ont un système électoral profondément ancré dans notre Constitution, et nous allons nous assurer que nous y parvenons.», affirme le haut responsable américain.

Donald Trump a promis de continuer à se battre après que les résultats estimés par l’Associated Press et d’autres organisations médiatiques, ont déclaré gagnant le ticket Biden-Harris.

Il est à noter qu’à date d’aujourd’hui, les agences fédérales auraient été averties de ne pas coopérer avec l’équipe de transition de Joe Biden.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le compte Trump échappera aux avertissements de Twitter après la passation du pouvoir en janvier

Article suivant

La France prudente quant à un éventuel vaccin contre le COVID-19

Derniers articles de Etats-unis

22 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap