Le Pentagone déboursera 9 millions de dollars pour réparer les missiles marocains et turques

Dans le cadre du renforcent de la collaboration militaire entre Rabat et Washington en vertu d’un accord visant à développer les Forces armées royales et à renforcer leur expertise, le Pentagone a conclu un contrat de 9.075.931 dollars avec l’entreprise américaine Raytheon pour la réparation de 155 missiles antiradars à grande vitesse pour le Maroc et la Turquie.

Dans un communiqué publié, le 15 janvier, par le département américain de la Défense on apprend que le Pentagone a attribué à la société Raytheon un peu plus de 9 millions de dollars dans le cadre d’un contrat de réparation de missiles antiradars à grande vitesse au Maroc et en Turquie.

Les travaux seront exécutés à Tucson, en Arizona, et devraient être achevés en décembre 2020, précise le communiqué. Le montant du contrat relatif aux opérations et là a maintenance pour l’exercice 2020, se compose d’un montant de 8 824 266 $. Tandis qu’un budget de 251 665 $ sera engagé au moment de l’attribution du contrat.

Le missile anti-radar à haute vitesse AGM-88 est un programme conjoint de l’US Navy et de l’Air Force développé par la Navy et Raytheon.

Le missile de 800 livres peut fonctionner en mode préemptif, en tant que capteur et autoprotection et a été développé pour supprimer ou détruire le radar de missile sol-air et les systèmes de défense aérienne dirigés par radar

Le 27 décembre dernier un autre communiqué faisait état d’un contrat de 768.283.907 dollars, signé par Raytheon pour produire des missiles air-air de moyenne portée AMRAAM et d’autres équipements à l’intention de plusieurs pays, dont le Maroc. Selon les termes de cette commande, Raytheon livrera ces missiles AMRAAM, au Maroc, en février 2023.

En 2019, le Maroc a acheté plus d’armes américaines que les pays du golfe

Les données du Forum sur le commerce des armes du programme américain de ventes de matériel militaire à l’étranger, publié en décembre dernier, révèlent que le Maroc a devancé l’Arabie saoudite en termes d’achats d’armes américaines dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Le Maroc aurait acquis des armes auprès de son partenaire américain pour 10,3 milliards de dollars, devançant les EAU 4,7 milliards $, le Qatar 3,1 milliards $ et seulement 2,7 milliards $ pour l’Arabie saoudite.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Sécurité

Allez en Haut de la page
23 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap