Hélène Youssoufi adresse un message de condoléances au Roi Mohammed VI

Eu égard à l’affection particulière qu’accordait le Roi Mohammed VI à Abderrahmane Youssoufi, décédé, dans la nuit de jeudi à vendredi à Casablanca, Hélène Youssoufi, a adressé, un message de condoléances au souverain ou elle dit «se joindre à la douleur du Roi et à celle de son Peuple».

Dans ce message, Mme Youssoufi, exprime au Roi Mohammed VI, avec une grande douleur et une profonde affliction, toutes ses condoléances et ses sincères sentiments de compassion et de soutien à la suite de la perte aujourd’hui de Maître Abderrahmane Youssoufi.

L’épouse du défunt affirme que si elle perd à titre personnel son mari et son compagnon de vie, le Maroc et les Marocains perdent également un fidèle serviteur qui a voué sa vie entière au service de ses Rois, de l’indépendance, de l’intégrité et de l’essor de son pays.

Mme Youssoufi souligne que Ssi Abderrahmane vouait à la Personne du Souverain une profonde affection paternelle, qu’il n’a eu de cesse de clamer et de démontrer, bien au-delà du cadre de l’exercice de ses fonctions officielles.

Se disant bouleversée par cette perte terrible, Mme Youssoufi dit joindre à la douleur de Sa Majesté et à celle de Son Peuple.

Un homme d’État d’exception

Natif de Tanger le 8 mars 1924, feu Abderrahmane El Youssoufi avait rejoint les rangs du mouvement national alors qu’il était encore élève interne au Lycée Moulay Youssef de Rabat.

Le défunt fut membre du secrétariat général de l’Union nationale des forces populaires, qui va devenir en 1975 l’Union socialiste des forces populaires (USFP), et rédacteur en chef de son organe “Attahrir” entre 1959 et 1965.

Le 04 février 1998, le Roi Hassan II l’avait chargé de former le gouvernement d’alternance qu’il présentera au Souverain le 14 mars de la même année.

Après la mort du Roi Hassan II, le Roi Mohammed VI le maintient à la tête du gouvernement en lui rendant un hommage remarquable.

Il est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre dans le gouvernement formé le 6 septembre 2000 et y restera jusqu’au 9 octobre 2002.

En 2016, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait inauguré à Tanger une avenue portant le nom du défunt, en hommage à son patriotisme.

En 2019, le Souverain, Chef suprême et Chef d’État-major général des FAR, avait présidé à Tétouan la cérémonie de prestation de serment de 1.839 officiers lauréats des différents instituts et écoles militaires et paramilitaires et officiers issus des rangs, dont 283 officiers femmes, et avait baptisé cette promotion du nom de Aderrahmane El Youssoufi, en hommage à ses principes immuables de patriotisme, d’attachement aux symboles sacrés de la Nation et à l’intégrité territoriale du Royaume.

L’ancien Premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi avait été hospitalisé dimanche dans la clinique Cheikh Khalifah à Casablanca. Il avait été admis en réanimation suite à un problème de santé.

Avec MAP

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Commission européenne propose un fonds de 15 milliards d'euros pour les entreprises stratégiques

Article suivant

Trump met fin à la relation spéciale avec Hong Kong et coupe tous les ponts avec l'OMS

Derniers articles de Câbles

151 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap