fbpx

«Flurona» le nouveau cadeau de fin d’année du Covid

Start


En Israël, une femme qui vient d’accoucher a été diagnostiquée atteinte simultanément d’une infection au coronavirus et celui de la grippe. Les autorités sanitaires estiment que de nombreux autres patients auraient également contracté les deux agents pathogènes mais n’auraient pas été diagnostiqués, rapporte Yedioth Ahronoth.

La double infection Covid/Grippe a été identifiée pour la première fois chez une femme qui a accouché cette semaine au Rabin Medical Center de Petah Tikva. Selon l’hôpital, la jeune mère, qui n’est vaccinée contre aucun des deux agents pathogènes, se sent bien et devrait quitter l’hôpital dans la journée de jeudi.

Le ministère de la santé examine toujours le cas, qui était relativement bénin, et doit encore déterminer si une combinaison des deux virus provoque une maladie plus grave.

Les responsables de la santé estiment que de nombreux autres patients ont également contracté les deux virus mais n’ont pas été diagnostiqués.

Professeur Arnon Vizhnitser

«L’année dernière, nous n’avons pas observé de cas de grippe chez les femmes enceintes ou en couches», a déclaré le professeur Arnon Vizhnitser, spécialiste en obstétrique et gynécologie et directeur du département de gynécologie des hôpitaux.

«Aujourd’hui, nous voyons des cas de coronavirus et de grippe qui commencent à se manifester. Nous voyons de plus en plus de femmes enceintes atteintes de la grippe. C’est vraiment un grand défi de traiter une femme qui arrive avec de la fièvre à l’accouchement et vous ne savez pas si c’est le coronavirus ou la grippe, alors vous les traitez de la même façon. La plupart des maladies sont respiratoires.»

Vizhnitser note que la patiente traitée à Rabin n’a pas présenté de symptômes inhabituellement durs.

«Elle a été diagnostiquée avec la grippe et le coronavirus dès son arrivée. Les deux tests sont revenus positifs, même après que nous ayons vérifié à nouveau», a-t-il déclaré. «Il s’agit de la même maladie, elles sont virales et provoquent des difficultés respiratoires puisque toutes deux attaquent les voies respiratoires supérieures.»

Pendant ce temps, Israël pourrait être confronté à une épidémie de grippe naissante, car les hôpitaux ont déclaré avoir traité 1 849 patients souffrant de complications de la maladie au cours de la semaine dernière, selon les données publiées mercredi par le Centre de contrôle des maladies (CDC) du ministère de la Santé.

Parmi les personnes hospitalisées figurent 605 enfants et 124 femmes enceintes et accouchées.

Le virus de la grippe peut donner lieu à toute une série de symptômes graves, dont la pneumonie entre autres complications respiratoires, la myocardite (inflammation du muscle cardiaque) et la mort.

Le ministère de la santé a appelé le grand public, à partir de l’âge de six mois, à se faire vacciner contre la grippe.

Le vaccin contre la grippe peut être administré en même temps que le vaccin contre le coronavirus ou à n’importe quel moment de l’intervalle.

Source : Yedioth Ahronoth

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.