États-Unis : Des millions de personnes ont perdu leur assurance maladie durant la pandémie

Dans un pays où la grande part de l’assurance maladie est liée à l’emploi, toujours souscrite par l’employeur auprès d’un assureur privé, des millions d’américains se sont retrouvés du jour au lendemain sans emplois et systématiquement sans couverture médicale. Un scénario effrayant pour ces travailleurs dans un contexte de pandémie.

Personne ne sait exactement combien de personnes ont perdu leur assurance santé, écrit le Washington post. Environ 22 millions de travailleurs ont déposé des demandes de chômage depuis la mi-mars, selon les chiffres fédéraux les plus récents.

Les dernières données du recensement montrent que la couverture basée sur l’emploi représentait 55% de l’assurance maladie des Américains, bien que les types de travail qui disparaissent le plus – les travaux de restauration et autres dans le secteur des services – aient toujours été moins susceptibles d’offrir des avantages pour la santé.

Un reportage publié dans le magazine Time évoquait une facture de plus de 34 000 dollars pour une patiente du Massachusetts qui a été testée, puis traitée dans un centre hospitalier après avoir été contaminée par la COVID-19.

C’est le genre de scénario qui a effrayé un travailleur autonome du Texas : «Je suis certain que j’avais les symptômes, explique l’homme qui, comme 27,5 millions d’Américains, n’a pas d’assurance maladie».

La fièvre était terrible. La fatigue et les douleurs étaient encore pires, témoigne-t-il. Il aura fallu 20 jours, après l’apparition de ses symptômes fin février, pour qu’il recommence à respirer normalement.

Par ailleurs, étant donné le nombre limité de kit de dépistage du Covid-19, l’accès au test de la COVID-19 peut être complexe, sans assurance.

Selon le directeur national pour l’innovation et la couverture de l’organisme Families USA, Stan Dorn, la perte d’assurance maladie, pourrait contribuer à la propagation du virus. Les maladies ne sont pas détectées et se répandent plus facilement. La récession s’aggrave, les pertes d’emploi se multiplient et l’épidémie se répand.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Des milliers de «Black Flags» dans les rues de Tel-Aviv contre le «Ministre du Crime», Benjamin Netanyahu

Article suivant

Game of drones: l'Iran se dote de trois drones d'une portée de 1.500 km trois mois après l'élimination du général Soleimani à Bagdad

Derniers articles de Etats-unis

11 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap