Erika Ferrer, ambassadrice de Suède, quitte le Maroc

Moins de trois ans après sa nomination, Erika Ferrer, ambassadeur de Suède au Maroc, fait ses adieux au Maroc. Rappelée à Stockholm pour d’autres missions, elle aura laissé d’excellentes impressions auprès du corps diplomatique accrédité à Rabat et des hauts responsables marocains auprès desquels elle n’a cessé de consolider les liens entre les deux pays.

Durant sa mission diplomatique au Maroc, cette spécialiste en relations internationales et droits de l’homme, a sillonné toutes les régions du Maroc et y a rencontré des dizaines d’ONG locales.

Lauréate de la faculté de droit de l’Université d’Uppsala, elle intègre très jeune le ministère suédois des affaires étrangères.

Fière d’une expérience diplomatique de près de 23 ans, elle s’est beaucoup orientée vers les dossiers à caractère bilatéral qu’elle maîtrise particulièrement.

Avant d’atterrir à Rabat, son premier poste d’ambassadeur, elle a longtemps servi en tant que 1er Secrétaire, puis Conseiller, puis ministre plénipotentiaire auprès des ambassades de Suède à Damas, à Tel Aviv, à Washington DC et à Rome.

Pour ses adieux aux autorités marocaines, elle a notamment eu une rencontre de courtoisie avec le ministre de l’Energie et des Mines, Aziz Rebbah. Il s’agit-là d’un clin d’œil non innocent vu l’intérêt de Erika Ferrer pour tout ce qui a trait aux énergies renouvelables.

En outre, une réception a été organisée en son honneur à l’ambassade de Suède à Rabat par ses plus proches collaborateurs.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie

Allez en Haut de la page
15 Shares
Share via