Erevan : Le Maroc participe à la 35ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie

Le Maroc prend part durant deux jours aux travaux de la 35ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie, réunie sous le thème : « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone », et qui se tient les 8 et 9 octobre, à Erevan en Arménie.

Lors de cette Conférence, où le Maroc est représenté par la Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Mounia Boucetta, le royaume a réitéré son engagement en faveur des valeurs et des initiatives qui unissent l’espace Francophone et qui peuvent contribuer à relever les défis auxquels les pays sont confrontés

La Secrétaire d’Etat Boucetta a par ailleurs mis l’accent sur 3 thématiques qui doivent davantage mobiliser les pays francophones:

1. S’agissant des défis de la paix et de la sécurité en lien avec la lutte contre le terrorisme, le Maroc a réitéré son appel pour la mise en œuvre d’une stratégie globale et multidimensionnelle qui repose sur le triptyque : promotion des valeurs culturelles et religieuses authentiques, développement humain équitable et inclusif, sécurité et justice, en s’appuyant sur une coopération internationale et inter-régionale agissante.

Mounia Boucetta a souligné que le Maroc est disposé à partager son expertise et son expérience développées grâce à sa stratégie nationale et sa participation active et reconnue sur les plans régionaux et internationaux à la lutte contre l’extrémisme, particulièrement le forum global pour la lutte contre le terrorisme.

Dans ce sens, la Secrétaire d’Etat a salué l’initiative de lancement, en septembre dernier, d’un réseau francophone de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme pouvant conduire au terrorisme violant, en appelant les Etats membres de l’OIF à agir dans le cadre d’une responsabilité active par le biais de l’harmonisation des actions engagées et la mise en application des bonnes pratiques en particulier par le renforcement des capacités des pays et différents acteurs.

2. La nécessité de multiplier les actions de coopération et de partenariats entre les pays de l’espace francophone. A cet effet, Mounia Boucetta a salué la mission qui a été confiée au Maroc pour le lancement du réseau des acteurs de coopération sud-sud et tripartite, en indiquant qu’une feuille de route sera présentée pour la concrétisation de cette nouvelle forme de coopération qui cible plusieurs secteurs économiques prioritaires pour notre région.

3. La question de la migration est aussi une question prioritaire en raison des défis qu’elle pose et des opportunités qu’elle peut créer, si elle est bien gérée. La numéro 3 du MAECI a ainsi invité les pays à contribuer et à s’impliquer dans le cadre des prochaine échéances internationales, à savoir le Forum sur la Migration et la Conférence Intergouvernementale pour l’Adoption du Pacte Mondial pour les Migrations sures, ordonnées et régulières, qui auront lieu en décembre prochain.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie

Allez en Haut de la page
1 Share
Share via
Copy link
Powered by Social Snap