Cybersécurité : Abdeltif Loudyi en Inde pour renforcer la coopération entre Rabat et New Delhi

Sur invitation de la ministre indienne de la Défense, Nirmala Sitharaman, le ministre délégué chargé de l’administration et de la défense nationale, Abdeltif Loudyi est actuellement en visite de travail en Inde à la tête d’une importante délégation. Lors d’une rencontre tenue au sein du ministère indien de la défense, Abdeltif Loudyi et Mme Sitharaman ont échangé les points de vue sur les perspectives de coopération bilatérales dans le domaine de la défense nationale, notamment en matière de formation, de sécurité maritime et d’industrie de défense.

A l’occasion de cette visite, deux mémorandums ont été signés entre les parties marocaine et indienne. Le premier définit un cadre général de coopération dans le domaine de la cybersécurité entre, d’une part, le maCert, à savoir le Moroccan Computer Emergency Response Team qui est le centre de veille, de détection et de réponse aux attaques informatiques relevant de l’administration de la défense nationale et, d’autre part, son homologue indien. La coopération projetée concerne notamment l’échange d’expertise dans le domaine des technologies de la cybersécurité, l’échange de bonnes pratiques et la formation.

 

Le second mémorandum a pour objectif d’établir une coopération dans le domaine des activités spatiales entre l’organisation indienne de la recherche spatiale et ses homologues, le Centre Royal de télédétection spatiale et le Centre Royal d’Etudes et de recherches spatiales relevant de l’Administration de la défense nationale. Il porte notamment sur les sciences spatiales, les applications pratiques des technologies spatiales, la formation et le transfert de savoir-faire.

Par ailleurs, Abdeltif Loudyi a été reçu en audience par le ministre d’Etat indien aux affaires étrangères, Shri Mobashar Jawed Akbar.

Pour rappel, le maCert, fait partie des quatre directions de la DGSSI relevant de l’administration de la Défense nationale, à s’occuper de la mise en oeuvre, en relation avec les autres administrations du pays, civiles et militaires, des systèmes de veille, de détection, d’alerte des événements susceptibles d’affecter la sécurité des systèmes d’information de l’Etat et de la coordination de la réaction à ces événements.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page
0 Shares
Share via