fbpx

Covid-19: Le Maroc commence sa campagne nationale de vaccination avec le Roi Mohammed VI

Start

C’est le début de la campagne nationale de vaccination au Maroc, la première en Afrique, précisément à un moment où le monde craint une nouvelle vague de la pandémie en raison de l’apparition de nouveaux variants et où il est question dans plusieurs pays d’un nouveau confinement. C’est le roi Mohammed VI lui-même qui a donnée le coup d’envoi de cette campagne en s’injectant devant les caméras une dose du vaccin. Le souverain s’était engagé à ce que la vaccination soit gratuite pour l’ensemble des 33 millions de citoyens marocains.

Comme prévu, c’est le Roi Mohammed VI qui a été le premier au Maroc à être vacciné. Le souverain a reçu, jeudi au Palais Royal à Fès, la première dose du vaccin contre la Covid-19, donnant le coup d’envoie au lancement de la campagne nationale de vaccination contre le Coronavirus.

Conformément à l’engagement royal pris le 8 décembre 2020, la campagne de vaccination sera gratuite pour l’ensemble des citoyens, l’objectif étant d’immuniser toutes les composantes du peuple marocain soi 80% , de réduire puis éliminer les cas de contamination et de décès dus à l’épidémie, et de contenir la propagation du virus, dans la perspective d’un retour progressif à une vie normale.

«Cette campagne nationale se déroulera de façon progressive et par tranches et bénéficiera à l’ensemble des citoyens marocains et résidents de 17 ans et plus», précise le Cabinet royal.

Une immunité collective pour mai 2021

Au total, le Maroc a commandé plus de 33 millions de doses de vaccins des laboratoires Sinopharm et Astrazeneca. Le ministre de la santé marocain estime que sur la base d’un calendrier vaccinal de 12 semaines, vers la fin du mois de mai une immunité collective pourra être obtenue dans le pays.

Le 21 décembre, le Maroc a décrété un couvre-feu nocturne ainsi que de nouvelles mesures restrictives pour une durée de quatre semaines, afin de juguler la propagation de la pandémie du coronavirus. Tandis que l’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 10 février sur l’ensemble du territoire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.