Art & Diplomatie - Page 3

La civilisation marocaine célébrée à Washington

L’Ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Lalla Joumala Alaoui, et la Directrice Générale du Fonds Monétaire International, Christine Lagarde, ont présidé, mercredi à Washington, une cérémonie célébrant le Royaume du Maroc, sa culture, ses traditions et son histoire millénaire.

Cette cérémonie célébrant le Maroc aux États-Unis est organisée à l’initiative de l’Ambassade du Maroc à Washington et du Diversity Reference Group au sein du FMI, avec le concours de la Banque populaire et de la Royal Air Maroc.

En présence des cadres et fonctionnaires de la communauté marocaine travaillant au sein du FMI et de la Banque mondiale, l’événement a tenu à célébrer le riche patrimoine marocain et la diversité qui en constitue le cachet distinctif.

Lalla Joumala Alaoui, qui a profité de cette occasion pour rendre un hommage appuyé aux dignes représentants du Maroc au sein des deux institutions internationales, s’est réjouie de voir cette manifestation mettre un accent particulier sur “les valeurs de la diversité, de l’altérité et de la tolérance”.

L’Ambassadeur du Maroc s’est également dite “ravie de se tenir aux côtés de la directrice générale du FMI, une icône de l’autonomisation des femmes à travers le monde.”

Le FMI et la Banque mondiale soutiennent à travers leurs actions et initiatives de par le monde, des politiques de développement qui placent au cœur de leurs préoccupations les principes cardinaux de la parité, de la diversité et de la promotion de la gouvernance démocratique.

Au même moment, le Maroc est célébré aux Émirats arabes unis à l’occasion de la 3ème édition de “Morocco in Abu Dhabi”, une manifestation haut en couleurs réunissant les différents aspects de la culture marocaine.

La cérémonie inaugurale a été présidée par le Prince Moulay Rachid.

Moulay Rachid préside à Abu Dhabi la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition de «Morocco in Abu Dhabi 2018»

/

Le Prince Moulay Rachid a présidé, mardi à Abu Dhabi, la cérémonie d’ouverture officielle de la 3ème édition de l’évènement “Le Maroc à Abu Dhabi”, qui se tient jusqu’au 19 mars dans la capitale des Émirats arabes unis.

Le Prince Moulay Rachid a visité les différents pavillons de l’exposition dont la galerie de design et de jeunesse, inspirée de l’architecture traditionnelle marocaine, qui sert de lieu d’expression artistique pour les jeunes, tandis que des expositions d’architecture islamique seront également organisées.

L’événement offre une occasion unique d’en apprendre davantage sur la civilisation authentique marocaine, sa culture et son patrimoine traditionnel. Les expositions couvrent des sujets tels que l’architecture, la musique, l’art et la cuisine, en plus des coutumes, des traditions, de la mode et du musée du patrimoine marocains

Organisé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, et sous les auspices de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane, président des Emirats arabes unis, l’événement est soutenu par Cheikh Mohamed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abu Dhabi et commandant suprême adjoint des Forces armées des EAU, «Morocco In Abu Dhabi 2018» a pour objectif de renforcer les liens entre les Emirats Arabes Unis et le Maroc et de promouvoir les relations politiques, économiques, scientifiques, touristiques et culturelles entre les deux pays, aussi pour présenter aux résidents des EAU la culture et le patrimoine marocains.

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, Cheikh Mansour Ben Zayed Al Nahyane, est personnellement impliqué dans l’organisation de cet événement, et assisté par Matar Suhail Al Yabhouni, président du Comité supérieur d’organisation de l’événement.

Pour les amateurs de mode, il est offert des spectacles représentant des rituels cérémoniels organisés lors des mariages traditionnels marocains, tandis que des chefs renommés offriront des dégustations de la cuisine locale.

Pour la première fois, le Musée du patrimoine marocain présente des pièces rares et insolites, reflétant la riche histoire et la civilisation du Maroc.

Le Maroc honoré à Abu Dhabi

La capitale des Emirats arabes unis, Abu Dhabi, accueillera du 6 au 19 mars prochain, la semaine du «Morocco In Abu Dhabi 2018». L’événement, qui en est à sa troisième édition, se déroulera au Centre national des expositions d’Abu Dhabi.

Organisé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, et sous les auspices de Cheikh Khalifa Ben Zayd Al Nahyane, président des Emirats arabes unis, l’événement est soutenu par Cheikh Mohamed Ben Zayd Al Nahyane, prince héritier d’Abu Dhabi et commandant suprême adjoint des Forces armées des EAU, «Morocco In Abu Dhabi 2018» a pour objectif de renforcer les liens entre les Emirats Arabes Unis et le Maroc et de promouvoir les relations politiques, économiques, scientifiques, touristiques et culturelles entre les deux pays, aussi pour présenter aux résidents des EAU la culture et le patrimoine marocains.

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, Cheikh Mansour Ben Zayd Al Nahyane, est personnellement impliqué dans l’organisation de cet événement, et assisté par Matar Suhail Al Yabhouni, président du Comité supérieur d’organisation de l’événement.

L’événement offrira une occasion unique d’en apprendre davantage sur la civilisation authentique marocaine, sa culture et son patrimoine traditionnel. Les expositions couvriront des sujets tels que l’architecture, la musique, l’art et la cuisine, en plus des coutumes, des traditions, de la mode et du musée du patrimoine marocains.

Une galerie de design et de jeunesse, inspirée de l’architecture traditionnelle, servira de lieu d’expression artistique pour les jeunes, tandis que des expositions d’architecture islamique seront également organisées.

Pour les amateurs de mode, il y aura des spectacles représentant des rituels cérémoniels organisés lors des mariages traditionnels marocains, tandis que des chefs renommés offriront des dégustations de la cuisine locale.

Pour la première fois, le Musée du patrimoine marocain présentera des pièces rares et insolites, reflétant la riche histoire et la civilisation du Maroc.

Brigitte Macron porte un foulard signé Mehdi Qotbi à la mosquée d’Abu Dhabi

C’est la seconde fois en moins de 2 mois que la première dame de France, Brigitte Macron, s’affiche avec un foulard Christian Dior, signé par l’influent peintre marocain Mehdi Qotbi.


En marge de la visite officielle d’Emmanuel Macron aux Emirats Arabes Unis, son épouse a effectué une visite à la grande mosquée, Cheikh Zayed, à Abu Dhabi. Une mosquée dont la construction avait duré 11 ans et qui a coûté plus de 540 millions $.

Lors de cette visite, Brigitte Macron, pieds nus et habillée d’un tailleur blanc immaculé, portait un foulard marqué par la griffe bien reconnaissable Mehdi Qotbi.

En septembre dernier, le peintre marocain et président de la Fondation nationale des musées et directeur du Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain, avait publié sur son compte officiel Facebook, sa photo avec la Brigitte Macron, portant un foulard de sa création.

LE1

Album Photos de l’inauguration du Louvre Abu Dhabi

Emmanuel Macron : La langue française c’est la langue de la lumière

Emmanuel Macron s’est livré hier, lors de l’inauguration du Louvre Abu Dhabi, à un exercice de style qu’il maîtrise parfaitement et qu’il adore particulièrement. Sans aucune note, ni fiche, le Président français, parfois les yeux larmoyants, emporté par son lyrisme et la beauté du lieu, a mené durant exactement 20 minutes, une épreuve de séduction et un combat de mots, devant un parterre de Chef d’Etats, qui écoutaient religieusement le messie parisien venant détruire l’obscurantisme par la lumière de l’art et de la langue … française.

Dans le passage ci-après, Emmanuel Macron démontre avec toute la ferveur de sa jeunesse, sa détermination à utiliser la langue française et la francophonie comme outils et armes d’influence et de reconquête des terres décolonisées en Afrique et au Proche et Moyen Orient. Emmanuel Macron s’est même confié à “son ami et Cher Prince”, MBZ, qu’il rêvait secrètement de voir la langue française revenir aux écoles publiques des pays du Golfe, en donnant exemple de la Jordanie et le Maroc.


Retranscription de cette partie du discours

Des humanités et des sciences ici avec vous, ce sera le combat pour la langue, la langue française que je veux plus forte et plus rayonnante ici comme dans toute la région à vos côtés. J’ai un rêve secret, mon cher ami, mon cher Prince, c’est que le français reprenne sa place dans ton enseignement secondaire et partout dans les écoles publiques, et je prendrai toute ma part pour y aider, parce que le français n’est pas une longue fermée, c’est une langue de traducteurs, c’est une langue de passage, c’est une langue qui s’est toujours construite dans le plurilinguisme, et la Jordanie le sait bien comme nombre des pays qui sont là, et le Maroc le sait parfaitement. Je veux une francophonie forte parce que je veux une francophonie qui portera avec vous ce combat en Afrique, au Proche et Moyen-Orient, un combat contre l’obscurantisme. Le français c’est la langue de la raison, c’est la langue de la lumière, c’est la langue de ce dôme, parce que ce n’est pas une langue fermée, c’est une langue qui s’est matinée de tous les continents où elle a été, parce que la francophonie ne doit plus être une langue des complexes, les complexe de ceux qui ont colonisé ou de ceux qui ont décolonisé. Ça doit être aussi la langue de la jeunesse, de cette même conquête.

LE1

Quand Emmanuel Macron tutoie Mohammed VI

/

Dans un geste calculé, Emmanuel Macron a dévoilé une certaine complicité et proximité personnelles avec le Roi Mohammed VI, durant son allocution devant un parterre de Chef d’Etats, de diplomates, d’hommes d’affaires et d’Art arabes, à l’occasion de l’inauguration du musée du Louvre Abu Dhabi.


Emmanuel Macron, qui défendait le rôle important de l’art et des artistes pour combattre l’obscurantisme, s’est adressé au Roi Mohammed VI en le tutoyant : “Parce qu’ils découvriront qu’en croisant des artistes, comme Léonard de Vinci, comme les auteurs du Dragons Chinois, comme vos photographes (s’adressant à Mohammed ben Zayed) comme tes peintres ( s’adressant au Roi Mohammed VI) ils découvriront à chaque fois des esprits rebelles.”

Une complicité qui était bien perceptible durant la visite du musée qui a précédé l’allocution du Président Français, où la première dame, Brigitte Macron, et son mari semblaient proches du monarque.