Al-Amoudi libéré par les autorités saoudiennes, Rabat demandera-t-elle son extradition ?

Annoncée pour le mois de mai 2018, les autorités saoudiennes ont pris tout leur temps pour procéder à la libération du richissime homme d’affaires Mohammed Al-Amoudi. C’est la télévision officielle saoudienne qui en fait l’annonce ce soir, confirmée par le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed. Les saoudiens auraient reporté cette relaxe pour des raisons « techniques » selon la terminologie d’usage, pour que Riyadh réunisse le maximum de garanties avant sa libération.


En détention depuis plus de 14 mois dans le cadre de l’opération «mani pulite» opérée par MBS, Al-Amoudi faisait partie du gotha de princes et d’hommes d’affaires qui ont longtemps séjourné au Ritz-Carlton à Riyadh, dans une sorte de détention administrative, sans procès, sans jugement.

Al-Amoudi est considéré comme un véritable «Messie» en Ethiopie (dont il a la nationalité) en raison de la dimension de ses investissements en ex-Abyssinie, et sa libération est très attendue à Addis-Abeba, pour des raisons économiques évidentes. Elle l’est aussi au Maroc mais pour des raisons judiciaires et procédurales inhérentes à la situation dramatique de la raffinerie Samir propriété du milliardaire. On ne sait pas pour l’instant si Rabat va demander son extradition.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Facebook
Allez en Haut de la page