Yan&One, la marque ADN de Saloua Akhannouch

Quand Salwa Idrissi Akhannouch prend la parole en public et passe en boucle dans un spot promotionnel c’est que l’événement est d’ampleur et lui tient particulièrement à coeur. Hier, la reine du Retail a officiellement lancé sa nouvelle marque Yan&One et un nouveau concept “Beauty Smartstore”, un immense magasin dédié au bien-être des femmes marocaines, vraisemblablement le plus grand du monde.

Les blogueuses de mode, instagrameuses et autres invitées triées sur le volet, venues découvrir, et en avant-première, Yan&One, ont en eu plein les yeux et n’ont certainement pas été déçues d’assister à la projection d’un film institutionnel et promotionnel du projet sur l’écran géant de l’iMax du Morocco Mall.

Durant cette soirée, et face aux crépitements aveuglants des photographes, Salwa Akhanouch s’est adressée à ses invités et à la presse lesquels ne voulaient pas perdre cette occasion pour apprécier de près la toute puissante femme d’affaires qui a su gagner l’amitié et la confiance de l’épouse du Roi Mohammed VI, la princesse Lalla Salma.

Les invités ont ensuite pu découvrir un espace futuriste qui occupe tout le rez-de-chaussée des anciennes galeries Lafayette du Morocco Mall. Yan&One se présente tel un univers magique, scintillant, connecté et glamour où les invités ont pu toucher et manipuler les produits mais également approcher Salwa Akhannouch, avoir des apartés avec elle et prendre des selfies et des photos à volonté avec la fondatrice du groupe Aksal, en veillant à poster fièrement leurs «trophées» sur les réseaux sociaux tout en mentionnant leurs instastories par des hashtag adaptés pour l’occasion : #ILoveThisWoman #ProudlyMoroccan #CantWait et #ILoveIt

Yan&One c’est Salwa, c’est tout elle

Yan&One est la compilation de «la première» et de «l’unique» en berbère et en anglais, représentant ses origines et ses aspirations internationales. De plus, le luxe, le bien-être, le grand faste et le meilleur sont la parfaite expression ADN de Salwa Idrissi et de Yan&One.

Sa timidité face caméra s’estompait quand elle évoquait la marocanité de Yan&One, et son enthousiasme patriotique fluidifiait le débit de ses mots. Quand elle parcourait les allées de son Smartstore, sous le regard vigilant mais discret de sa sécurité, elle baignait dans son élément, fière de voir autant de jeunes femmes émoustillées par autant de paillettes, de crèmes, de rouge à lèvres, de faux cils, de parfums…et du thé détox !

Salwa Idrissi n’a bien sûr pas oublié de remercier, en langue arabe, le Roi Mohammed VI pour son encouragement continu aux marocaines et aux marocains pour relever les défis du Maroc de demain.

المعنى لاسم #yan#one@yanoneofficial #salwaakhnouch

A post shared by fashion 2018 (@top_d_top) on

So proud of this Superwoman! Yan & One is definitely the best beauty store in the world #salwaakhannouch #Moroccanwoman #proud #YanOne

A post shared by Fati Jamali فاتي جمالي (@fatijamaliofficiel) on

#yanone #pressopening #amazingadventure #withthebest @fashionmintea ❤❤❤

A post shared by Benyahya Khadija (@doujette) on

Yan&One unique, plus grand, plus connecté des Beauty Smartstores

Les chiffres avancés par Salwa Akhanouch concernant le magasin Yan&One sont impressionnants : 3500 m2 entièrement dédiés à la beauté́, 14 univers, 1000 écrans, des dizaines de miroirs tactiles interactifs, des dizaines d’outils digitaux (photos instantanées, vidéos, tutoriels…) et surtout 220 emplois directs couvrant 30 métiers différents, formés par AKSAL ACADEMY. Ces chiffres devraient sans aucun doute placer Yan&One comme le plus grand Beauty Smartstore du monde.

Chez Yan&One, on pense UX


La particularité du Smartstore Yan&One réside dans son système d’information qui s’adapte au nouveau mode de consommation des produits de beauté dans le monde. Snapchat et Instagram ont révolutionné le rapport avec les produits de beauté ainsi que leur mode de promotion et de consommation. Chez les jeunes du monde entier, la beauté est devenue virale et sans tabous.
L’interactivité pensée par Yan&One semble vouloir surfer sur cette nouvelle vague, où le rapport avec la consommation passe par le digital, le tactile et le smartphone. Ce nouveau concept priorise l’UX, l’expérience utilisateur, à l’image des pratiques du e-commerce, dans son modèle de vente.

Le design du magasin confié à un algérien

Chafik Gasmi, le designer algérien de renommée internationale, est sollicité aussi bien pour la conception d’hôtels, de boutiques et de meubles, que de luminaires et pour des réflexions plus larges sur la stratégie des marques de luxe avec lesquelles il travaille ou a travaillé : Lancôme, Fendi Casa, Baccarat, Dom Perignon, Le Royal Monceau.

C’est lui qui concevra en 1996 la boutique « phare » de Séphora sur les Champs-Elysées et dirigera par la suite la conception des nouvelles boutiques de Sephora dans le monde, dont celles de Soho à New York et Barcelone.

Les chances de réussite de cette nouvelle aventure ?

A première vue, ce projet s’apparente à une aventure coûteuse. Il s’agit d’un risque financier et d’image important pris par Salwa Idrissi Akhannouch, surtout après le départ des magasins LaFayette et le succès à demi-teinte de l’enseigne Tati. Son business plan est-il amené à tourner au ralenti à cause du marasme économique ambiant que traverse le Maroc ainsi que la baisse sensible du pouvoir d’achat de la classe moyenne marocaine ? Rien n’est moins sûr. Car le secteur d’activité du bien-être semble être assez solide, les femmes marocaines n’ont jamais autant consommé de produits de beauté, et les plus jeunes semblent consacrer des budgets conséquents pour leur bien-être et leur beauté.

Autre élément de poids qui pourrait fidéliser les consommateurs : la commercialisation de nouvelles marques internationales, jusque-là presque inaccessibles au Maroc.

Toutefois, la taille trop importante du magasin devrait avoir sans aucun doute des répercussions économiques sur les acteurs d’assises et de tailles financières moins importantes.

Après le séisme politique du mardi 24 octobre, c’est un autre séisme qui vient de frapper le monde du luxe et des produits de beauté et il porte le nom de Yan&One !

 

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisation dans la mise en place de stratégies digitales d’influence.
Nawfal Laarabi
Nawfal Laarabi

Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisation dans la mise en place de stratégies digitales d’influence.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page