Update : Craignant l’assassinat, Saad Hariri démissionne du gouvernement libanais

Contre toute attente ou du moins à la surprise générale, le premier ministre libanais Saad Hariri aurait démissionné de son gouvernement, craignant assassinat selon la chaîne d’information saoudienne Al Arabiya.

( Nous mettons à jour cette article au fur et à mesure de l’évolution de la situation au Liban. Cliquez ici pour rafraîchir

Cette démission qui a pour toile de fonds la crise iranienne et syrienne n’augure rien de bon pour la stabilité politique du Liban et de toute la région.

Saad Hariri a choisi d’annoncer sa démission alors qu’il se trouvait en Arabie saoudite. Il s’agit de la deuxième visite du Premier ministre libanais à Riyad en cinq jours.

Dans une allocution diffusée sur Al Arabiya, Saad Hariri a comparé la situation actuelle au Liban à celle qui a précédé l’assassinat de son père Rafik Hariri. Il a ensuite accusé l’Iran d’avoir fait régner le chaos dans le monde arabe et de vouloir opérer un hold-up sur Liban à travers les armes du Hezbollah.

En réaction à la démission de Saad Hariri, Walid Joumblatt, le leader de la communauté druze au Liban, a déclaré que son pays était beaucoup trop faible pour supporter les répercussions économiques et politiques de cette démission.

Le Président Libanais Michel Sleiman a choisi Twitter pour reconnaître que le pays est entré dans un tunnel sombre.

 

Le cabinet du Président Michel Aoun précise que Saad Hariri a informé le Président de sa démission de l’étranger par téléphone

 

 

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page