Une marocaine représentera le Parlement africain de la société civile auprès de l’UA

Le 11 juin 2018 est une date à marquer d’une pierre blanche pour le Maroc. Un peu plus d’un mois après l’adhésion du royaume au Parlement africain, c’est une citoyenne marocaine qui se voit attribuer le statut de représentante permanente du Parlement africain de la société civile (PASOCI) auprès de l’UA.

En effet, Samira Yasni Jirari, actuellement très engagée au sein de l’Observatoire Marocain des Droits des Femmes, et également responsable des relations internationales au Parlement africain de la société civile, occupera désormais ses nouvelles fonctions en tant que représentante de cette ONG auprès de la Commission africaine des Droits humains et des peuples relevant de l’Union africaine.

Le PASOCI, dont le siège se trouve à Lomé, au Togo, est une organisation dotée d’un statut spécial auprès de l’ONU. Il s’agit, en effet, d’un regroupement des élus de la société civile représentant l’ensemble des pays membres de l’Union africaine. Cette institution panafricaine autonome est constituée en dehors des gouvernements et du marché. Elle a pour but justement de proposer des alternatives aux problèmes socio-économiques et politiques africains.

Considéré comme une arène de réflexion, le PACOSI s’intéresse beaucoup à l’étude des axes de développement, du respect des droits humains et des stratégies à adopter pour la promotion de la bonne gouvernance et des institutions démocratiques, qu’il déploie en recommandations soumises aux organisations régionales et internationales.

Samira Yasni une militante pas comme les autres

La carrière de Madame Yasni Jirari n’est pas de tout repos. Après avoir occupé le poste de cadre au Ministère de la Jeunesse et des Sports à partir de 1984, elle prendra part à l’encadrement des « camps de l’unité » au sud du Maroc, à Dakhla, en 1991.
En 1992, Samira Yasni Jirari fait partie de L’Alliance Internationale des Femmes (AIF) en tant que membre individuel. En 1996, elle est chargée des pays francophones d’Afrique et du monde arabe en tant que membre du bureau exécutif de l’AIF. Sa bataille pour les droits des femmes ne s’arrête pas là, car Madame Yasni Jirari est aussi membre du Comité International de Liaison des Associations Féminines (CILAF) et du Lobby Européen des Femmes (LEF).
La présence de nombreux députés de différentes nations et horizons politiques a permis à l’ex conseillère, chargée des questions relatives au Sahara au Ministère des Droits des Hommes (1995 à 1997), de construire un solide réseau et d’avoir accès à différentes ONG internationales, comme l’ONU, l’UNESCO, le conseil de l’Europe et le parlement Européen. Réseau qui lui permet de continuer à défendre solidement et inlassablement le sujet de la marocanité du Sahara.

Yasmine Laarabi

Yasmine Laarabi

Journaliste stagiaire. Elève en Première S au lycée Lyautey, Yasmine Laarabi est lauréate du prix du plumier d'or en 2016.

Journaliste stagiaire. Elève en Première S au lycée Lyautey, Yasmine Laarabi est lauréate du prix du plumier d'or en 2016.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie

Facebook
Allez en Haut de la page