Sommet Trump-Kim Long Un : la Corée du Nord s’engage à œuvrer pour une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne»

Le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un ont signé un document « historique » lors de leur sommet de mardi, qualifié par Trump de « très complet ». La déclaration commune de Trump-Kim précise que la Corée du Nord s’engage à œuvrer en faveur d’une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».

Dans leur déclaration conjointe, le président américain s’est engagé à fournir des garanties de sécurité à la Corée du Nord, et le président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable à achever la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Au cours de la réunion, Trump, qui a qualifié Kim «d’homme très talentueux», a déclaré que «nous commençons ce processus rapidement, très rapidement» et qu’il invitera «absolument» Kim à la Maison Blanche.

La signature de Kim Jong-Un montrée au monde pour la première fois

Dans le même temps, Kim Jong Un a indiqué que «le monde verrait un changement majeur», et que lui et Trump «ont décidé de laisser le passé derrière eux» en signant ce document.

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se regardent avant de signer des documents qui reconnaissent le progrès des pourparlers et s’engagent à continuer sur leur lancée, après leur sommet à l’hôtel Capella sur l’île de Sentosa à Singapour le 12 juin 2018. Ils sont entourés de Kim Yo Jong, sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et du secrétaire d’État américain Mike Pompeo. REUTERS / Jonathan Ernst

Les deux dirigeants avait donné le coup d’envoi à la réunion au sommet mardi matin (une heure du matin heure du Maroc), Trump déclarant que les deux «vont résoudre les problèmes en suspens » et Kim Jong Un affirmant qu’ils ont surmonté beaucoup d’«obstacles» pour arriver à ce point.

La réunion entre les deux parties a eu lieu à Singapour plus tôt aujourd’hui

Devant une série de drapeaux américains et nord-coréens, les dirigeants se sont serrés la main à Capella Singapore, une station balnéaire luxueuse connue pour sa façade coloniale et son design asiatique créant ainsi une image indélébile de deux dirigeants peu orthodoxes qui ont entamé une conversation susceptible de déterminer une paix historique ou le spectre d’une menace nucléaire grandissante.

Après leur rencontre, Trump a offert au leader nord-coréen un aperçu rare à l’intérieur de la limousine présidentielle connue sous le nom de « The Beast » (La Bête).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Facebook
Allez en Haut de la page