Sans surprise, un marocain prend la tête du Parti travailliste israélien. Avi Gabbay a battu finalement Amir Peretz

Alors que les pronostics et les intentions de vote le donnaient perdant face à l’ancien ministre de la Défense Amir Peretz, et au terme d’une élection serrée, Avi Gabbay a été élu lundi chef du parti travailliste israélien.  Avec 52% des voix -contre 47% en faveur de son concurrent, Avi Gabbay, 50 ans, est désormais le nouveau chef de file de l’opposition israélienne qui devra faire face à l’omnipotence de l’actuel premier ministre, Benyamin Netanyahu. Avi Gabbay a quitté le monde des affaires après avoir intégré celui de la politique.

Avi Gabbay dit vouloir doubler le nombre d’adhérents du parti travailliste

Les origines marocaines des deux candidats avaient été mises en avant par leurs partisans. Ils espéraient que, dans un pays où l’establishment politique est encore dominé par les ashkénazes, cette élection permettrait d’élargir l’influence des sépharades dans la base électorale du parti. Les deux candidats sont favorables à une solution à deux Etats au conflit israélo-palestinien. Mais en dehors de ce point de convergence, ils ont peu en commun.


Qui est Avi Gabbay ?

  • Fils de Muiz et de Sara Gabbay, couple marocain transféré en Israël il y a 60 ans. Né à Baka quartier pauvre de la banlieue d’Al-Qods occupée.
  • Ancien officier du renseignement des Forces de défense israéliennes
  • Président de Bezeq le plus grand opérateur Telecom depuis 2013
  • Un des membres fondateurs du parti centriste Kulanu qui a remporté 10 sièges lors de l’élection 2015
  • Démissionne en 2016 pour protester contre la nomination de Avigdor Lieberman en tant que ministre de la Défense
Avi Gabbay se défend d’avoir créé des millions d’emplois dans les télécoms

Avec un taux de participation de 36% lors du premier tour, les deux candidats avaient atteint le second tour en battant cinq autres prétendants à la direction du parti la semaine dernière, Amir Peretz obtenant 32,7% des voix et Avi Gabbay 27,1%. Le président sortant du parti travailliste Isaac Herzog était arrivé en troisième position avec 16,7% des suffrages.

Avi Gabbay a promis lundi sur sa page Facebook d’incarner «l’espoir et le changement» et de faire en sorte que le parti travailliste redevienne «plein de vie».

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page