L'intelligence de l'information

 

Salafin déploiera sa mutation visuelle et digitale

Après l’annonce surprise du rachat de Taslif, Salafin semble vouloir surprendre encore une fois le marché par un changement de son identité visuelle et une nouvelle offre développée après une étude afférente au capital satisfaction client.

C’est le président de BMCE of Africa, Brahim Benjelloun Touimi himself en sa qualité de président du conseil de surveillance de Salafin qui dévoilera à la presse le jeudi 15 février les contours de la nouvelle identité visuelle de la société de financement filiale du groupe BMCE Bank.

L’invitation à la conférence de presse envoyée aux médias donnerait peut être un indice à la nouvelle couleur de peau de Salafin : l’Orange. Tandis rien ne peut dire si l’identité visuelle comportera la fameuse perle qui identifie les entreprises du groupe de Othman Benjelloun.

Quelques rumeurs du marché font état d’un travail de transformation digitale important réalisé par le management de Salafin, qui se traduirait par une offre numérique davantage proche des attentes client révélée par l’étude réalisée en toute discrétion.

Update – Au moment où nous publions cet article, Salafin a mis en ligne son nouveau site web, qui comprend une mise à jour de taille: la demande de crédit se fait totalement en ligne. Une fonctionnalité que seule la filiale du Groupe BMCE bank propose sur le marché. Nous y reviendrons avec plus de détail le 15 février.  

Après le rachat de Taslif, les nouvelles couleurs, la transformation digitale, Salafin marque 2018 par une mue importante qui donne un avant goût sur ses aspirations économiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Off The Record

Facebook
Allez en Haut de la page