L'intelligence de l'information

 

Rashida Tlaib, première femme palestinienne et musulmane élue membre du Congrès américain

Rashida Tlaib, du parti démocrate, a remporté mardi les primaires pour le 13ème district du Congrès pour l’Etat du Michigan, garantissant pratiquement son élection en tant que première femme musulmane à être élue et à siéger au Congrès des Etats-Unis.

Après le dépouillement de presque la totalité des bulletins de vote, Tlaib a remporté 33,2% des voix exprimées contre Brenda Jones, présidente du conseil municipal de Detroit, avec 29,2% des suffrages. Aucun républicain ne se présente dans cette circonscription à présence fortement démocrate, ce qui signifie que Tlaib a virtuellement garanti son élection en tant première arabo-musulmane à siéger au Congrès en novembre prochain.

Née en 1976, fille d’immigrés palestiniens et aînée de 14 enfants, Tlaib est devenue, en 2008, la première femme musulmane élue au sein des institutions législatives de l’Etat du Michigan. Cette avocate mère de 2 enfants et militante communautaire, attribue ce succès à son «mentor» juif, représentant démocrate de l’Etat, Steve Tobocman.

Le père de Rashida et sa maman sont originaires respectivement de Beit Hanina, un quartier d’Al-Qods occupée, et de Beit Our Al-Fauqa, près de Ramallah.

Rashida Tlaib remplacera à ce poste John Conyers, 89 ans, qui a démissionné de sa députation après 52 ans passés à la Chambre des représentants, suite à des accusations de harcèlement sexuel.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Facebook
Allez en Haut de la page