Pas ça, Pas ça, Pas ça ! l’appel de guerre d’Emmanuel Macron

Dans un élan exalté qui devient la marque de fabrique d’Emmanuel Macron, le candidat d’En marche! a poursuivi son offensive contre son adversaire du Front National, au terme d’une journée mouvementée pour le candidat dans le Nord. Une journée marquée par le hold-up médiatique de Marine Le Pen, qui a réussi à décrocher un selfie avec les salariés en grève de l’usine Whirlpool à Amiens. Une opération de communication qui marquera sans aucun doute la campagne de l’entre-deux-tours.

Marine Le Pen devant l’usine Whirlpool d’Amiens, le 26 avril 2017 afp.com/STR

Emmanuel Macron, piqué au vif par les selfies de Le Pen, a choisi d’attaquer le soir même lors de son meeting à Arras, en condamnant fermement Marine Le Pen et ses partisans, qu’il les a qualifié de “somnambules du XXIe siècle”.

Marine Le Pen est l’héritière de ce système, elle est née dans un château de partis, et elle donne des leçons. Marine Le Pen se prétend du peuple et est une héritière. Elle vient d’un parti qui, constamment, a refusé de respecter les lois de la République. (…) Ils ne passeront pas. Moi je n’en veux pas ! Nous nous sommes debout, nous sommes en marche… Mais je veux autre chose pour mon pays, mais pas ça ! Pas ça ! Pas ça !” a déclamé le candidat à la présidence la République française.

LE1

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page