L'intelligence de l'information

 
Notes/Rédaction

La Tunisie, nouveau PC avancé des USA en Afrique du nord et Sahel

En milieu de semaine, s’est tenue à Tunis une importante rencontre qui a réuni l’Etat-major des Forces américaines en Afrique et les responsables du renseignement militaire de 13 pays d’Afrique du nord, du Sahel et d’Afrique occidentale. Cette réunion intervient au lendemain de l’annonce par certains hauts responsables du Pentagone de l’intention des Etats-Unis d’Amérique de retirer leurs troupes d’élite du continent, notamment les commandos et les unités antiterroristes d’élite de l’US Army stationnés au Niger, et de fermer la plupart des bases militaires opérationnelles pour les redéployer dans d’autres zones sensibles du continent le cadre d’un changement de stratégie de Washington, allant de la lutte contre les insurgés à la lutte potentielle à grande échelle. Et tout retrait d’Afrique des troupes d’élite américaines, notamment celles œuvrant dans la lutte anti-terroriste, constituerait un signal négatif à l’adresse de Paris et à l’ensemble des pays de la région du Sahel et d’Afrique du nord, du Sénégal jusqu’à la Libye, en passant par la Mauritanie et le Niger. Avec les prémisses d’une proche fin de guerre en Syrie et la bataille décisive en cours dans le dernier bastion de résistance de Daech à Idlib, le Sahel risque de se transformer en un nouveau terrain de jeu de l’Etat islamique. Et le choix de la Tunisie comme nouveau PC avancé de l’AFRICOM n’est pas inopportun.

Lire ici

The Times : «Les jours de MBS au titre d’héritier du trône saoudien sont comptés»

L’éminent écrivain et historien britannique Michael Burleigh s’est fendu, dans The Times, d’un éditorial au vitriol sur la situation politique et institutionnelle en Arabie saoudite. D’emblée et sans ambages, l’auteur décrète que les espoirs que le prince héritier Mohammed Ben Salmane soit un réel réformateur capable de prémunir la région des maux qui la rongent… Lire ici

Le commandant de l’AFRICOM rencontre le premier ministre libyen à Tunis

Le chargé des affaires du bureau extérieur pour la Libye et futur ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie, Donald Blome, et le commandant de l’AFRICOM, le général Thomas Waldhauser, ont rencontré ce vendredi 14 septembre à Tunis , le premier ministre libyen Fayez al-Sarraj pour discuter de la situation sécuritaire à Tripoli et de la coopération… Lire ici

Ces généraux de Hassan II qui servent toujours sous Mohammed VI

L’héritage militaire du roi Hassan II est toujours bien vivant dans les rangs des Forces armées royales. Si des officiers supérieurs tels que les généraux Hosni Benslimane, Bouchaïb Arroub ou Boubker Skiredj ont dû faire valoir leur droit à la retraite après plus de cinq décennies de bons loyaux services respectivement à la gendarmerie royale,… Lire ici

MBZ reçoit Mohammed VI à Abu Dhabi

En visite privée aux Emirats arabes unis depuis plusieurs jours, le roi Mohammed VI a eu, lundi à Abu Dhabi, des entretiens avec Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, vice-président des Emirats et commandant-en-chef adjoint des forces armées émiraties. Lors de cette entrevue, à laquelle a notamment assisté le conseiller royal Fouad Ali El Himma, Mohamed… Lire ici

Le maréchal Haftar menace l’Algérie de guerre et considère l’Italie comme un ennemi

Le commandant en chef de l’Armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, a menacé de déclarer la guerre à l’Algérie l’accusant «d’exploiter la situation sécuritaire en Libye pour envoyer des troupes sur son territoire». L’homme fort de l’Est de la Libye, qui s’adressait à des coordinations populaires locales, a annoncé que des troupes algériennes avaient… Lire ici

Facebook
Allez en Haut de la page