#MuslimBan, le hashtag anti Trump qui enflame Twitter et Facebook

Vendredi, Donald Trump a signé un arrêté présidentiel interdisant à tous les réfugiés en provenance de 7 pays musulmans d’entrer aux États-Unis tout en suspendant temporairement tout le programme gouvernemental des réfugiés.

L’ordre présidentiel n’a pas utilisé explicitement les mots «islam» ou «musulman», mais il bloque l’entrée aux États-Unis, pour les 90 jours suivants à toute personne originaire du Yémen, de la Libye, de la Somalie, du Soudan, de l’Iran, de la Syrie et de l’Irak. Les binationaux sont également concernés par cette décision.

La réaction des anti-Trump ne s’est pas faite attendre, surtout après l’enregistrement des premiers cas d’interdiction de voyageurs d’origine musulmane. Plusieurs célébrités, patrons de la Silicon valley, sénateurs et gouverneurs ont manifesté leur désaccord avec la décision de la nouvelle administration américaine sur les réseaux sociaux, utilisant pour l’occasion le hashtag #MuslimBan.

Patrons de la Sillicon Valley

Twitter

Facebook

Microsoft

Google

Apple

Tesla

Uber

AirbnbSalesforce

Salesforce

Netflix

Responsables américains

Andrew Cuomo, Gouverneur de NewYork

Chris Murphy, Senateur, Connecticut

Gouverneur de la Virginie

Showbiz

Createur de House of Cards, Beau Willimon

Michael Moore

Alysa Milanno

Miley Cyrus

kerry washington

Médias

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Allez en Haut de la page