Mohammed VI brise le blocus imposé au Qatar

Le Roi Mohammed VI est arrivé à Doha ce dimanche, en début de soirée, en provenance des Emirats Arabes Unis, marquant ainsi le premier vol direct entre un pays du blocus et le Qatar depuis l’éclatement de la crise avec Doha le 5 juin dernier.


Mohammed VI poursuit une courte tournée dans le Golfe qu’il a entamée par sa participation à l’inauguration du Musée du Louvre Abu Dhabi aux côtés du Président français Emmanuel Macron. Une visite marquée par le dégel des relations entre le Maroc et les EAU, froides mais restées cordiales depuis octobre 2017, couronnée par la réception accordée en sa résidence à Abu Dhabi par le Roi Mohammed au prince héritier MBZ.

En fin de journée, le Roi du Maroc a atterri à Doha, où il a été chaleureusement accueilli par le Prince Tamim Ben Hamad Al-Thani, portant dans ses dossiers une proportion de médiation entre les pays du blocus et le Qatar.



Cette visite intervient dans un contexte géopolitique régional des plus tendus et des plus confus. En effet, au moment même de l’atterrissage de l’avion royal, le premier ministre libanais, Saad Hariri, donnait une interview controversée à la chaîne libanaise Al-Mustakbal reprise par la télévision nationale saoudienne, après les rumeurs sur sa mise en résidence surveillée qui ont fait le tour des rédactions internationales.

Le cas de Hariri vient s’ajouter à la campagne d’assainissement, ou de purge comme se plaisent à la qualifier les médias anglo-saxons, qui a touché 12 princes, 30 ministres et plus de 200 hommes d’affaires et hauts fonctionnaires. Le Prince Al-Walid Ben Talal, qui fait partie des têtes de listes des princes mis à l’arrêt, n’est autre que le cousin maternel du Prince Moulay Ismail qui accompagne officiellement son cousin paternel le Roi Mohammed VI dans ce périple délicat.

LE1

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie Royale

Allez en Haut de la page