Mohammed VI appelle MHE à assumer ses responsabilités dans le retard du déploiement du plan d’accélération industrielle

Le roi Mohammed VI a présidé jeudi au Palais royal de Rabat, une séance de travail consacrée au suivi de la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques y afférent.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, le roi Mohammed VI s’est interrogé sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du plan d’accélération industrielle de la région Souss Massa qui constitue le point de départ du déploiement de la stratégie industrielle nationale. A cet égard, le roi Mohammed VI a attiré l’attention sur l’échec de ce plan, qui n’a connu aucun progrès depuis son lancement, appelant le département concerné, à savoir le ministère de l’Industrie et de Commerce, à redoubler d’efforts, et demandant à Moulay Hafid Elalamy à assumer ses responsabilités afin d’accélérer son déploiement dans les délais impartis.

D’autre part, et concernant le programme de mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation de ses méthodes pédagogiques, le roi Mohammed VI a relevé quelques manquements dans la vision présentée par le chef du gouvernement, notamment concernant les modalités de financement et de ses mécanismes. A cet effet, le roi Mohammed VI, en concertation avec Saad Eddine El Otmani, a décidé de reporter sine die la “Rencontre nationale sur la formation et l’emploi”.

Par ailleurs, le roi Mohammed VI a appelé le gouvernement à la nécessité de prendre en compte le secteur de l’agriculture dans toute politique de formation professionnelle sachant que ce secteur est un vivier en termes de ressources humaines.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Facebook
Allez en Haut de la page