#metoo – La correspondante de l’AFP en Chine harcelée par la délégation algérienne

Joanna Chiu, journaliste de l’AFP, a fait éclater au grand jour l’harcèlement sexuel qu’elle a subi en Chine par des membres de la délégation officielle algérienne.

La scène s’est déroulée durant le 19ème Congrès du Parti communiste chinois (CPC). Alors que la correspondante de l’AFP à Pékin, Joanna Chiu, couvrait l’évènement, un membre de la délégation algérienne lui lance en espagnol : «je veux vous marier à mon collègue». Perturbé par le regard assassin de la journaliste, le responsable algérien rétorque rapidement et avance qu’il s’agit «juste une blague».

Mais au moment où elle s’apprêtait à les quitter, un autre membre de la délégation, un ancien vice-président du parlement algérien, pose sa main sur le coude puis au bas du dos de la journaliste Joanna Chiu.
Interloquée, la journaliste prend des photos des membres de la délégation algérienne et use de son statut de journaliste pour rapporter sur Twitter cette scène ubuesque de harcèlement.

Alors que la compagne mondiale #metoo et sa version française #BalanceTonPorc contre le harcèlement des femmes dans le milieux professionnel suscite des réactions quotidiennes de par le monde, le récit de cette correspondante de l’AFP a eu un échos très important.

Des dizaines de messages de soutien sont parvenus à la journaliste y compris de femmes algériennes. Elles étaient plusieurs à présenter leur solidarité avec la journaliste Joanna Chiu tout en dénonçant le harcèlement qu’elles subissent quotidiennement dans leur pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page