Memorial Day : Donald Trump choque l’Amérique avec son comportement enfantin

Donald Trump brave encore tous les codes de respect de la mémoire des soldats morts au combat, en se dandinant et balbutiant jovialement l’hymne national créant un contraste flagrant avec les postures solennelles et les visages fermés du général Joseph Dunford et du secrétaire à la Défense James Mattis, lors de la cérémonie du Memorial Day.

Jour férié aux Etats-unis, le Memorial Day est un événement annuel qui a lieu au cimetière national d’Arlington, dans la banlieue de la capitale Washington D.C., pour rendre hommage aux membres des forces armées de son pays morts au combat toutes guerres confondues. L’attitude du Président Donald Trump a fait réagir les américains qui ont jugé son comportement d’enfantin.

D’autres ont rappelé le fait que Trump avait esquivé d’être recruté dans les forces armées américaines à cinq reprises lorsqu’il était plus jeune – quatre fois à cause de ses études à l’université, et une fois parce qu’il disait qu’il avait des «éperons osseux» sur ses talons.

D’aucuns se sont souvenus alors de ce que le président avait dit au sujet des anciens combattants lors de la campagne électorale. En effet, en juillet 2015, Trump avait taclé publiquement le républicain John McCain, qui a été capturé, détenu en tant que prisonnier de guerre et torturé en servant au Vietnam.
«Il n’est pas un héros de guerre, il est appelé héros de guerre que parce qu’il a été capturé», avait déclaré Trump. «J’aime les personnes qui n’ont pas été capturées».

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Allez en Haut de la page