Marocains du monde : “Non, nous ne sommes pas des terroristes, monsieur… “

La une provocatrice de Jeune Afrique qui a insulté le peuple marocain dans sa chair, sa dignité, son intégrité intellectuelle et morale, son histoire et sa civilisation, et qui a porté atteinte à l’honneur de tout en un pays en le stigmatisant par des raccourcis simplistes et réducteurs, a provoqué une vague d’indignation nationale et internationale de la part d’intellectuels ou de simples citoyens. Les réseaux sociaux pullulent de ces réactions de rage et de courroux envers la rédaction du magazine panafricain installé à Paris qui a complètement dérapé dans sa dernière livraison sans prendre la peine de présenter ses excuses ou de retirer le numéro des kiosques ce qui prouve le caractère volontaire et intentionnel de cette sortie orientée. Nos confrères de Version Homme ont réagi d’une très belle manière à cette atteinte caractérisée aux symboles de la nation, et nous nous permettons de vous en reproduire le contenu.

Marocains du monde

“Non, nous ne sommes pas des terroristes, monsieur… ”

Depuis 15 ans, à VH, nous nous sommes donné pour mission de faire connaître sinon tous les Marocaines et Marocains qui réussissent et s’illustrent aux quatre coins du globe, au moins d’en faire connaître une bonne majorité qui a su, par le travail, l’intégration, le sérieux, le cosmopolitisme et l’ouverture tracer un chemin, de le suivre et de réaliser de grandes choses. L’une de nos dernières couvertures sur le sujet à été intitulée : ” Ces Marocains qui changent la face du monde”. Il n’y a là aucune exagération. Loin s’en faut. Oui, des Marocaines et des Marocains ont prouvé au monde leur excellence, leurs aptitudes, toutes disciplines confondues pour apporter leur pierre à l’édifice d’un monde à la dérive, en proie à tous les clivages et qui a besoin de l’apport de tous, cultures et religions différentes, pour avancer dans le respect de l’humain dans sa grande et belle variété.

Les Marocains sont de grands noms un peu partout dans le monde. Ils sont scientifiques de renom. D’ailleurs le numéro en kiosque de VH donne le portrait de Hicham Idrissi, grand chercheur dans le domaine du squelette humain à l’université d’Emory aux USA. L’une des sommités mondiales dans ce domaine si pointu.

Les Marocaines et les Marocains sont physiciens, biochimistes, mathématiciens, neurologues, cancérologues, artistes, chercheurs, écrivains, sportifs, inventeurs, stars dans leurs domaines et ils font la fierté de leur pays, ce cher Maroc si stigmatisé pour quelques brebis galeuses qui ne représentent pas le pays. Des brebis de ce type , on les trouve partout dans le monde aujourd’hui. Le terrorisme n’a plus de nation ni un seul étendard: c’est une multinationale du crime où on peut compter des dizaines d’origines et de nationalités.

Oui, certains noms liés au terrorisme sont d’origine marocaine, mais leur trajectoire est souvent occidentale ( c’est l’intitulé de mon prochain livre sur le terrorisme, sujet pour lequel j’ai dédié vingt ans de travail et de documentation et qui sort aux Editions Orion). Non, le Maroc ne produit pas les terroristes. Certains le deviennent comme certains Français, certains Belges, certains Anglais ou Américains.

Cela ne devrait sous aucun prétexte nous faire perdre de vue cette brillante et éclatante lumière générée par nos concitoyens: un récent prix Goncourt pour Leila Slimmani, un Ihsane Mounir qui fait des merveilles à Boeing, un Ahmed Aboutaleb, maire de Roterdam, RedOne, le faiseur de stars dans le très fermé milieu de la musique. On peut aussi allonger la liste de milliers de noms comme Najat Vallaud-Belkacem, Jamel Debbouze, Roschdy Zem, Gad El Maleh, Abdellatif Benazzi, Said Taghmaoui, French Montana, Sanaa Hamri, Monia Rizkalah, Mehdi Qotbi, Nawal El Moutawakkil, Said Aouita, Hicham El Guerrouj, Hicham Lasri, Kamal Ouadghiri de la NASA, Sam Cherribi, Mostapha Bousmina, Asmaa Boujibar, Kholoud Kahime, Ismahane Elouafi, Hajiba Fahmi, l’une des grandes danseuses de Beyoncé… et la liste est très longue de celles et ceux qui ont travaillé dur pour y arriver et donner une image autre du Maroc à un moment où les amalgames faciles sont monnaie courante.

Pour ceux qui ont la mémoire courte, faites un tour dans les archives de VH ou sur le site vh.ma pour vous faire une idée de la véritable place des Marocains dans le monde loin du tapage médiatique téléguidé et des matraquages à coups de clichés au kilo.

L’équipe de VH

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from MISSI DOMINICI

Go to Top
%d bloggers like this: