• 2049.jpg
  • 2051.jpg
    General Khalifa Haftar (C), commander in the Libyan National Army (LNA), leaves after a meeting with Russian Foreign Minister Sergei Lavrov in Moscow, Russia, November 29, 2016. REUTERS/Maxim Shemetov
  • 2050.jpg
    General Khalifa Haftar, commander in the Libyan National Army (LNA), leaves after a meeting with Russian Foreign Minister Sergei Lavrov in Moscow, Russia, November 29, 2016. REUTERS/Maxim Shemetov

Libye: Le général Haftar chez Poutine

Le général libyen Khalifa Haftar a effectué ces 27 et 28 novembre une visite éclair à Moscou. C’est la deuxième fois cette année que le chef des forces de l’Est lié au Parlement de Tobrouk se rend à Moscou où il rencontré, comme en juin dernier, le ministre de la Défense Serguei Shoigu, et le secrétaire du Conseil de sécurité nationale Nikolaï Patrouchev. Le général Haftar devient incontournable en Libye, où il engrange les victoires militaires, avec notamment la prise récente du croissant pétrolier. Il est soutenu par l’Egypte du général Sissi. Cette alliance avec Le Caire, et sa vision du terrorisme, le rapprochent de la Russie.

 

Le général Haftar ne cache pas qu’il est venu chercher le soutien militaire de Moscou. Il bénéficierait déjà de l’aide d’instructeurs russes présents en Libye. Mais il est venu surtout demander que la Russie s’engage dans une opération militaire similaire à celle menée en Syrie. Une requête difficile à satisfaire sur le plan diplomatique alors qu’un embargo onusien interdit toutes livraisons d’armes en Libye et que le général Haftar ne représente pas le gouvernement officiel.
Les quelques heures que le général Haftar a passées à Moscou ont été qualifiées de «visite officielle» même s’il ne représente pas le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page