#Le1Facts : Aux origines du #WomensDay

Une première Journée nationale de la femme (« National Women’s Day ») a eu lieu le 28 février 1909 à l’appel du Parti socialiste d’Amérique. Cette journée a été ensuite célébrée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

Clara Zetkin, une enseignante, journaliste et femme politique allemande, qui est la réelle instigatrice de la Journée internationale des femmes, à Copenhague en 1910, lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes

Le 25 mars 1913, un incendie dans un atelier textile de Triangle Shirtwaist à New York tue 140 ouvrières, dont une majorité d’immigrantes italiennes et juives d’Europe de l’Est, enfermées à l’intérieur de l’usine. Cette tragédie, liée à l’exploitation des femmes ouvrières, a un fort retentissement, et est commémorée par la suite lors des Journées internationales des femmes qui font alors le lien entre lutte des femmes et mouvement ouvrier.


Ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg, que la date du 8 mars s’est installée. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

(AUSTRALIA & NEW ZEALAND OUT) International Women’s Day, 12 March 1977. SMH Picture by DAVID BARTHO (Photo by Fairfax Media/Fairfax Media via Getty Images)
Il faut attendre les années 70 pour que la « Journée internationale des femmes » soit reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977

 

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*