Le vice-prince héritier saoudien à la Maison Blanche

Le vice-prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane qui a rencontré hier le président américain Donald Trump à Washington, est le premier haut dignitaire Arabe à être reçu, au Bureau Ovale, par le nouveau locataire de la Maison Blanche.

Lors de cette rencontre, les  deux parties, saoudienne et américaine, ont salué un «tournant historique» dans les relations entre Ryadh et Washington notamment sur le dossier iranien où les deux camps partagent les mêmes points de vue et positions.

Les deux pays s’orientent vers l’ouverture d’une nouvelle page de leurs relations bilatérales, surtout que la nouvelle Administration US était très critique vis-à-vis de la famille Al-Saoud avec des piques très virulentes de la part du candidat Trump lors de la campagne électorale.

Maintenant au pouvoir, et davantage pragmatique, Donald Trump a mis un peu d’eau dans son vin, et se projette dans de nouvelles dispositions stratégiques avec Ryadh, dans les domaines politique, militaire, de sécurité et économiques.

Ryadh suit en cela la politique suivie par le Conseil de la Coopération du Golfe qui voit en Trump un allié inconditionnel et fondamental qui renforcera le rôle de Washington comme son principal partenaire stratégique et aidera à contenir l’«hostilité» de Téhéran. En face, le CCG continuera à stabiliser cette région centrale aux intérêts américains en matière de sécurité, de lutte anti-terroriste et d’énergie.

Le prince Mohammed Ben Salmane, qui est également ministre de la Défense, conduit à Washington une délégation militaire de haut niveau. Cette visite coïncide avec celle qu’effectue, au Japon, son père le Roi Salmane Ben Abdelaziz.

Abdellah El HATTACH

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page