Le projet de liaison intercontinentale Égypte-Arabie Saoudite fait couler beaucoup d’encre

Le projet d’interconnexion terrestre entre l’Arabie saoudite et l’Égypte via un pont qui reliera les deux pays, continue de susciter des remous de part et d’autre des rives de la Mer Rouge, mais également chez le voisin israélien.

Si les opinions publiques respectives en Égypte et en Arabie Saoudite apprécient bon an mal an la rétrocession des deux îlots Tiran et Sanafir -situées à l’entrée stratégique du golfe d’Aqaba- par Le Caire à Ryad, en Israël on semble s’en féliciter.

Selon le quotidien israélien Haaretz, l’Etat hébreu aurait reçu des gages d’assurance de Washington que l’opération de rétrocession par l’Egypte de deux îlots de la mer Rouge n’affecterait pas le passage des navires de guerre et de commerce israéliens de et vers le port sensible de Eilat, information confirmée par le ministre israélien de la Défense. En effet, Moshé Yaalon avait mis en garde les pays riverains du Golfe d’Aqaba de toute atteinte au statu quo qui risquerait de déstabiliser toute la région, en rappelant que les traités de paix signés avec Israël par l’Egypte en 1979 et la Jordanie en 1994, garantissent la liberté de navigation pour l’Etat hébreu dans ces zones cruciales pour l’accès à l’océan Indien et le commerce avec l’Asie. Si l’Arabie saoudite n’entretient pas de relations officielles avec Israël, Haaretz croit savoir que le ministre de la Défense israélien Moshé Yaalon aurait reçu de l’Egypte, des Etats-Unis et de l’Arabie saoudite des assurances sur le maintien du statu quo.
En Égypte le débat est tout autre. Une large frange de l’opinion publique conteste purement et simplement la rétrocession de ces deux îlots à l’Arabie saoudite, y voyant une grave atteinte à la souveraineté égyptienne. Une autre, salue de son côté ce projet titanesque car il est porteur de projets d’investissements majeurs dont la zone franche de Sinaï. ( cf article #le1 ” La liaison terrestre Égypte-Arabie Saoudite inquiète Israël ” )

Du côté saoudien, certains milieux contestent les tentatives de rapprochement avec l’Etat hébreu alors que les autorités saoudiennes démentent catégoriquement toute naturalisation avec Israël.

 

Abdellah El Hattach

Abdellah El Hattach

Abdellah El Hattach

Directeur de publication at LE1
Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales
Abdellah El Hattach
Abdellah El Hattach

Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page