Le Maroc, premier importateur de dattes en provenance de Dubaï

Le commerce des dattes est très florissant à Dubaï. Ce riche Etat des Emirats arabes unis brasse un chiffre d’affaires annuel de 221,7 millions de dollars.

Les exportations des dattes de Dubaï représentent 38% des exportations des dattes des Emirats Arabes Unis.

Selon les chiffres de 2016 communiqués par la Chambre de Commerce et Industrie de Dubaï, les exportations de dattes ont représenté la plus grande part de cette manne avec 85,1 millions de dollars, suivies des importations à hauteur de 72,1 millions de dollars et des réexportations d’une valeur de 64,5 millions de dollars. Dubaï détient 96% de part de marché des exportations de dattes des Emirats arabes unis.

Le Maroc a représenté, en 2016, le plus gros client de Dubaï avec une valeur à l’exportation de 11,7 millions de dollars, soit 14 % de part de marché, devançant le Sultanat d’Oman avec 13%, l’Inde 12%, le Bangladesh 12% également et l’Indonésie à hauteur de 10%.

L’Asie du sud-est, l’Afrique du Nord et le Moyen-orient, l’Amérique du Nord et l’Europe font également partie des régions importatrices de dattes en provenance de Dubaï.

Entre 2011 et 2015, les exportations de ce fruit ont enregistré une croissance annuelle de 34,1%. En 2016, 108 300 tonnes ont été exportées.

A Dubaï, le prix à l’exportation s’établit à 786 $ la tonne, alors qu’il est de 405 $ à la réexportation et de 405 $ à l’importation.

En terme de quantité, le Bangladesh est le plus grand importateur de dattes de Dubaï au cours d’une même année, atteignant un volume de 17600 tonnes, soit 16,3% des exportations totales, suivie de l’Inde à 15,6%, du Maroc à 15,3% et enfin de l’Inde ainsi que du Sultanat d’Oman à hauteur de 12,2%.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de MENA

Allez en Haut de la page