Le Maroc brise le blocus imposé au Qatar

En pleine crise politique et diplomatique Doha et plusieurs pays du Golfe, le Maroc a décidé, ce lundi, d’envoyer des avions chargés de produits alimentaires à destination du Qatar qui subit un blocus tous azimuts imposé par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l’Egypte.

Rabat, qui n’a pas décidé de se joindre à cet embargo –contrairement au Yémen, au Niger, au Sénégal et à la Mauritanie, estime que ce geste «intervient en conformité avec les préceptes de l’Islam qui incite à la solidarité et l’entraide entre les peuples islamiques notamment en ce mois béni de Ramadan».

Selon le communiqué publié à l’occasion par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le Maroc, et sur hautes instructions royales, précise que «cette décision n’a aucun lien avec les aspects politiques de la crise entre l’Etat du Qatar et d’autres pays».

Le texte fait ainsi référence au communiqué publié hier par la diplomatie marocaine dans lequel il est précisé qu’en «tenant compte du partenariat stratégique singulier avec les Etats du CCG, le Royaume du Maroc a veillé à ne pas verser dans les déclarations publiques et les prises de position hâtives qui ne font que renforcer la discorde et approfondir les divergences», tout en affirmant que le Maroc était «disposé à offrir ses bons offices en vue de favoriser un dialogue franc et global, sur la base de la non-ingérence dans les affaires intérieures, la lutte contre l’extrémisme religieux, la clarté dans les positions et la loyauté dans les engagements.»

Notons que depuis l’enclenchement du blocus sur le Qatar, ce dernier a immédiatement diversifié ses sources d’approvisionnement en produits de première nécessité. L’Iran, la Turquie et le Pakistan sont les premiers pays à avoir décidé de rompre l’embargo sur le Qatar.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie Royale

Allez en Haut de la page