Le Hezbollah met en garde Amman contre une «syrianisation» de la Jordanie

Le Secrétaire général adjoint du Hezbollah libanais, Naim Qassem, a mis en garde Amman sur l’éventualité d’une «transmission de la crise syrienne» en Jordanie à travers les groupes extrémistes dits «Takfiristes».

Le bras droit du Cheikh Hassan Nasrallah, qui s’exprimait lors d’un entretien accordé au journal libanais «Al-Akhbar», a alerté sur le danger d’une sérieuse «prolifération de la mouvance takfiriste en Jordanie qui, selon Naim Qassem, s’accroît considérablement en Jordanie faisant craindre une propagation de la crise syrienne dans ce pays limitrophe» à la Palestine.

D’autre part, le secrétaire général adjoint du Hezbollah, a affirmé que toutes «les indications concernant Israël montraient que c’était un pays affaibli en ce moment, à cause de la fronde sur le front intérieur qui refuse toute nouvelle guerre avec le Hezbollah ». «L’Etat hébreux est incapable de mener des actions belliqueuses à ce stade» a-t-il martelé, et que cela dépendait, pour Tel-Aviv, des développements sur le terrain en Syrie.

 

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Câbles

Go to Top
%d bloggers like this: