Le général Abdelfatah Louarak en Centrafrique et en RDC pour remonter le moral des troupes marocaines

Sur instructions du Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces armées royales, une délégation militaire de haut rang conduite par le général de Corps d’Armée Abdeltif Louarak, Inspecteur Général des FAR, et composée notamment du général de Division Belkhir El Farouk, Commandant la Zone-Sud et du général de Brigade, Chef du 5e Bureau de l’Etat-Major général des FAR a effectué une visite aux contingents des FAR déployés en République centrafricaine et en République Démocratique du Congo, respectivement dans le cadre de la Minusca et de la Monusco. La visite s’articule autour de quatre axes :

  • Remonter le moral des troupes
  • S’enquérir des moyens matériels et techniques des contingents marocains
  • Discuter avec les responsables de la Minusca et de la Monusco de la situation sécuritaire, politique et opérationnelle dans la région
  • Appuyer l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo

La visite qui s’est achevée ce jeudi, et qui a duré 5 jours, a été l’occasion pour la délégation des FAR de s’enquérir de près des conditions de vie et d’emploi des militaires des deux contingents marocains.

En vue de remonter le moral des troupes marocaines stationnées dans ces contrées lointaines et connaissant un environnement dangereusement belliqueux, il était également question pour l’importante délégation militaire marocaine de comprendre les tenants et aboutissants des attaques dont sont victimes les soldats marocains et qui ont fait, ces derniers mois, plusieurs morts et blessés parmi nos valeureux combattants.

Le général Louarak, le général El Farouk et le chef du 5e Bureau (renseignement militaire marocain) ont, par ailleurs, tenu des entretiens avec les responsables militaires et civils des de la MINUSCA et de la MONUSCO qui ont porté sur la situation sécuritaire, politique et opérationnelle dans la région et les moyens techniques, technologiques, humains et de renseignement à mettre en œuvre pour parer à toute autre attaque meurtrière et ce dans le cadre de la stabilisation de la situation dans les principales agglomérations des deux pays et la contribution au rétablissement de l’autorité de l’État dans les deux territoires.

Les troupes marocaines qui participent également à l’application, dans le cadre de la MONUSCO, de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région, sont particulièrement la cible de groupuscules rebelles difficilement identifiables. D’où la présence de cette haute délégation militaire marocaine qui, fait rare, comprend dans une seule mission, les généraux Louarak et El Farouk en plus du patron du renseignement militaire.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Afrique

Go to Top