Le Cabinet Royal Saoudien lance un portail de dénonciation de corruption

Trois jours après le décret Royal installant une commission anticorruption dirigée par le prince héritier et homme fort du royaume, Mohammed ben Salmane, le Cabinet royal saoudien met en ligne un portail de dénonciation de toute “suspicion de corruption ou de négligence émanant de n’importe quelle personne”.

Pour déposer ces plaintes, les citoyens saoudiens doivent s’identifier par leur numéro d’identité nationale, puis remplir un formulaire détaillant la nature et la qualité des personnes incriminées.

Pour rappel 11 princes et 30 ministres ont été arrêtés et leurs avoirs bancaires gelés en attendant l’enquête de la commission anticorruption présidée par MBS.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page