L’armée de l’air russe intercepte un B-52 de l’US Air Force

Le ministère russe de la Défense a indiqué aujourd’hui que son armée de l’air a intercepté hier un bombardier américain volant près de sa frontière sur la mer Baltique ainsi qu’un patrouilleur norvégien qui effectuait un exercice relevant de l’OTAN à la verticale de la mer de Barents.


Moscou a déclaré qu’un qu’un avion de chasse Su-27 de l’armée de l’air russe a été dépêché à la mer Baltique dans la matinée du 6 juin après qu’un radar russe ait détecté deux avions volant le long de sa frontière sur les eaux internationales.

Le premier avion intercepté est un bombardier américain stratégique B-52 de l’US Air Force qui a été escorté par le chasseur Su-27 in de la frontière russe. Le second est un patrouilleur norvégien sophistiqué, spécialisé dans la lutte anti-sous-marine, qui a violé l’espace aérien russe au niveau de la mer de Barents. A son tour il été escorté au large, vers les eaux internationales, par un avion stratégique russe de type MiG-31. Selon le Moscou, cet avion avait éteint son transpondeur durant le vol.

Après la fin de leur mission, le SU-27 et le MIG-31 sont retournés à leurs bases respectives.
Les deux incidents, survenus mardi 6 juin, ont coïncidé avec l’adhésion du Monténégro à l’OTAN en qualité de 29ème membre, ce qui a provoqué une grande colère de Moscou dont les relations avec l’Occident se sont considérablement détériorées depuis 2014 suite aux crises de Crimée et d’Ukraine.

A noter que les États-Unis et la Russie ne cessent de s’accuser mutuellement pour la forte activité de leurs armées de l’air respectives notamment dans la région de l’Alaska, du détroit de Bering et de la mer Noire.

 

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page