Laâyoune : Le Forum d’Affaires Maroc-France, le coup de maître de Sidi Hamdi Ould Errachid

Le succès du Forum d’Affaires Maroc-France qui se déroulera à Laâyoune les 3 et 4 novembre prochain, s’est dessiné bien avant le début des travaux de l’événement qui, quelle qu’en soit l’issue, a d’emblée enregistré une victoire géopolitique majeure. En effet, que le patron du Polisario, Brahim Ghali, signe lui-même une missive expresse destinée au Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en vue de faire annuler la rencontre, prouve que le choix de Laâyoune pour abriter ce Forum est un coup dur pour les thèses séparatistes. Et grâce à la perspicacité et l’implication personnelle du président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid, et suite au succès des précédentes éditions du Forum de Partenariat Maroc-France à Casablanca et à Paris, la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc et la Région ont décidé de lancer le Forum d’Affaires Maroc-France à Laâyoune, une première concernant les provinces du sud du royaume.

Placé sous le haut patronage du roi Mohammed VI, cet évènement vise à promouvoir la région de Laâyoune-Sakia El Hamra auprès des opérateurs économiques français et marocains et de créer ainsi un lieu d’échange dynamique avec une approche gagnant-gagnant.

Unique région au Maroc à avoir déroulé les projets royaux qui lui sont destinés bien avant les délais impartis, les chantiers dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche, du transport, du tourisme, de l’hôtellerie et de la formation ont connu une avancée qualitative et quantitative par rapport aux autres régions du pays qui accusent des retards de livraison.

Car en plus de vouloir accompagner les entreprises dans leur développement dans la région en matière d’investissements, de partenariats et d’échanges commerciaux, le Forum d’Affaires Maroc-France de Laâyoune, #FAMF2018, véhicule un message politique majeur à savoir que la région Laâyoune-Sakia El Hamra en particulier, et le Sahara en général, sont un ensemble géographique stable, sécurisé et viable économiquement avec une bonne gestion du territoire, ce qui ouvrira sans aucun doute l’appétit à d’autres acteurs et opérateurs internationaux pour engager des initiatives similaires.

Et grâce à l’implication du groupe OCP et de Masen, bien sûr sous l’impulsion des plus hautes autorités de l’Etat, et en plus d’une bonne architecture en termes d’infrastructures routières et autres équipements majeurs, la Région, qui se veut être un modèle de gouvernance et d’écoute des attentes des populations depuis que Sidi Hamdi Ould Errachid préside à ses destinées, est désormais prête à devenir la plateforme idoine pour les investisseurs dont les projets multisectoriels sont à même de booster la création d’emplois qui demeure le principal défi des promoteurs de cet événement.

Abdellah El Hattach

Abdellah El Hattach

Directeur de publication at LE1
Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales
Abdellah El Hattach
Abdellah El Hattach

Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Notes

Facebook
Allez en Haut de la page