La Maison Blanche vire son dircom nommé il y a…9 jours !

Le tout nouveau directeur de la communication de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, a été limogé ce lundi, moins de 10 jours après sa prise de fonction. Très controversé, Anthony Scaramucci, avait défrayé la chronique la semaine dernière à cause d’une interview dans laquelle il insultait copieusement plusieurs collaborateurs du président Donald Trump.


C’est le puissant Secrétaire général de la Maison Blanche, nouvellement nommé à ce poste, qui a pris la décision de virer la «sangsue» comme on l’appelle dans les couloirs du pouvoir à Washington.

Anthony Scaramucci s’en était pris au prédécesseur du général John Kelly, Reince Priebus en le qualifiant de «putain de schizophrène paranoïaque», mais aussi à Steve Bannon, le conseiller spécial du président américain.

Pour asseoir son autorité, John Kelly, ancien général des Marines et jusqu’à récemment ministre de la Sécurité intérieure, a personnellement exigé le départ du fondateur du Fonds d’investissement SkyBridge Capital qui a pignon sur rue à New-York. Le golden boy d’origine italienne et diplômé de Harvard, avait pour mission de remettre de l’ordre dans une communication chaotique et amateure, mais le général John Kelly qui a été nommé pour remettre de l’ordre dans une Maison Blanche déchirée par les luttes intestines, a refusé catégoriquement de composer avec l’ex-financier new-yorkais.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Etats-unis

Allez en Haut de la page