La filiale ivoirienne d’Attijariwafa bank s’exposera moins sur le cacao

La Société Ivoirienne de Banque (SIB), filiale du Groupe Attijariwafa bank, a annoncé jeudi la réalisation d’un bénéfice net de 17,09 milliards de francs CFA (28,12 millions de dollars) comptant pour l’exercice 2016, en hausse de 15% par rapport à l’année précédente, et d’un PNB en hausse de 16% sur la même période. La SIB a également pris la décision de limiter l’octroi de prêts au secteur du cacao dans un contexte de chute de prix.

«L’exercice financier de 2017 a commencé par une forte baisse des prix du cacao et des troubles sociaux qui auront un impact indéniable sur les investissements de l’Etat de Côte d’Ivoire», peut-on lire dans le communiqué de la banque.

La forte baisse des prix mondiaux du cacao a fait en sorte que la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, réduise substantiellement son budget de 2017 d’un dixième, a déclaré, en personne, le président Alassane Ouattara, en début de semaine.

«Dans ce contexte, les activités de financement de SIB continueront d’être davantage axées sur les secteurs moins sensibles et sur la poursuite de la politique de risque menée depuis plusieurs années, dans l’objectif d’augmenter les résultats de 10% en 2017» conclut le communiqué.

LE1 avec Reuters

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page